L'avortement après l'insufflation de l'âme ("Nafkh our roûh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'avortement après l'insufflation de l'âme ("Nafkh our roûh

Message par Ismael-Y le Mar 11 Aoû - 19:38

Dans un certain nombre de Hadiths authentiques où sont détaillés les différentes étapes du développement embryonnaire, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) affirme que l'âme est insufflée ("nafkh our roûh") dans le fœtus au terme du quatrième mois de grossesse (120 jours).(1)

C'est justement en raison de ce genre de Hadiths que les savants musulmans considèrent unanimement que, passé la limite de quatre mois (120 jours), l'avortement est strictement interdit. Avorter dans un tel cas de figure est considéré comme étant un acte d'infanticide et est assimilé à un crime en Islam. Allâmah Ibné Taymiyyah r.a. écrit dans une de ses Fatâwa que cet acte relève du "wa'd" (enterrement d'un enfant vivant), à propos duquel Allah dit sur un ton d'avertissement dans le Qour'aane (Coran):

"Et lorsqu'on demandera à la fillette enterrée vivante, pour quel péché elle a été tuée". (Sourate 81 - Versets 8/9)


(Réf : Madjmou'oul Fatâwa - Volume 4 / Page 217)
http://l-islam-pour-l-humanite-jusqu-a-la-fin-du-monde.over-blog.com/article-le-massacre-des-bebes-par-l-avortement-79461054.html
Sciences et avenir No.795 - Mai 2013 page 18


Ismael-Y
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum