Conquétes musulmanes et Libération des Peuples:IRAQ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conquétes musulmanes et Libération des Peuples:IRAQ

Message par Ismael-Y le Dim 7 Fév - 12:30



Freedom and the Construction of Europe: Volume 2, Free Persons and Free States

 par Quentin Skinner,Martin van Gelderen

Page 289

....., Muhammad avait fondé l'état islamique  Medina en 622 et mourut en 632 .... Ses successeurs  non seulement  ont maintenu son état, mais ont entrepris aussi son expansion  en dehors de l'Arabie. Cela leur a apporté dans la confrontation avec l'Empire perse et dans une bataille cruciale a lutté autour de 636 a al-Qidissia,' les Arabes ont vaincu les Perses et ont continué à conquérir l'Iraq. Notre histoire est de ce qui est arrivé à la veille de cette bataille. Les armées ennemis ont été campées dans quelques miles l'un de l'autre un peu de sud de Najaf Le général persan, Rustam, a demandé aux Arabes de lui envoyer un émissaire, qu'ils ont fait - en fait une série d'émissaires. L'un était un miteux béudouin  appelé Rib'I ibn ' Amir. En attendant son arrivée, les Persaes ont discuté comment le recevoir de la meilleure façon et ont décidé de le submerger avec un étalage de magnificence persane. en conséquence Rustam s'est assis sur un trône entouré par les tapis et les coussins (les coussins dans cette culture étant un signe d'autorité royale). Mais quand il a atteint le bord des tapis, Rib'i est allé directement sur eux, en descendant seulement quand il a voulu. Il a avancé alors vers Rustarn en utilisant son sharp · la lance pointue piquant des trous dans le tapis et coussins.un Autre émissaire, Mughira ibn Shu'ba, a fait son point aussi de façon très nette : quand il est arrivé à Rustam sur son trône, il s'y est assis à côté de lui. Cela a bouleversé les Perses et il y avait échauffouré, mais Mughira avait sa réponse prête : ' nous les Arabes  sommes égaux ' ('inna ma'shar al arabe sawa) s'asservant  les uns les autres  dans





la guerre. Il a continué à dire en se moquant qu'il avait supposé que les Perses traitent les uns les autres de la même façon comment devait-il savoir que certains d'entre eux étaient les propriétaires d'autres ? L'audience persane a été était dangereusement divisé dans sa réponse à cet incident : les gens ordinaires(sifa) ont chauffé à ce que  l'Arabe avait dit, alors que les nobles ont remarqué que c'était ce que leurs esclaves aimaient toujours entendre. '  Dès que de tels préliminaires étaient finis, le temps était venu pour un échange d'opinions entre Rustam et l'émissaire. Ainsi quand Rustam a demandé à Rib'I ce qui avait apporté aux Arabes en Iraq, il a répondu que Dieu les avait envoyé pour sortir- ceux qui ont voulu ainsi -d'être des domestiques d'hommes à être les domestiques de Dieu ( li nukhrija man shaa min ibadat al ibad ila ibadat ALLAH). ' 6 Aussi autre envoyé a résumé l'Islam pour Rustam dans a

Quelques points de base, parmi eux un engagement à "délivrer les hommes d'être des serviteurs des hommes à être des serviteurs de Dieu" (ikhraj al-ibad min 1badat al-1ibad illaa 'ibadat Allah), et une conviction en pleine fraternité d'hommes.tous pareils ( égaux)descendent d'Adam et  d'Eve Il y a d'autres thèmes dans ces échanges, mais nous pouvons les laisser de côté; le résultat a été une trêve de trois jours entre les deux armées. Lorsque la trêve a été terminée, le combat a été dûment luttée les Arabes ont gagné, qu'elles méritent, et les Perses perdu, comme qu'ils méritent
Ce que nous sec dans cette histoire est une articulation vive d'égalitarismem rugueux et prêt. '  ! Il entre dans deux idiomes distincts mais  mais qui se renforcent mutuellement.l'un est ethnique : c'est une question de "nous, Arabes" sont égaux - indépendamment, on pourrait dire, de n'importe quelle religion à laquelle les Arabes pourraient ou ne pourraient pas donner leur fidélité. Nous les Arabes sont mutuelement égaux,l'un pas l esclave de l'autre. L'autre idiome est religieux : si tous les hommes sont des domestiques de Dieu, alors ils ne sont pas ici pour servir les uns les autres. ....., ou comme le fait d'impliquer une servilité aux hommes qui est due seulement à Dieu. Les Arabes et les musulmans, en revanche,  sont consciemment pas comme ça ; implicitement, bien que l'on ne le dise pas ' sont des hommes libres

Ismael-Y
Admin

Messages : 1539
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conquétes musulmanes et Libération des Peuples:IRAQ

Message par Ismael-Y le Sam 13 Fév - 17:13

The Arabic Historical Tradition & the Early Islamic Conquests:
-Prof. Dr. Boaz Shoshan -

page 139


. En s'approchant (Rib'i,)de Rustam, il penche sur sa lance et perce les tapis et les coussins avec sa lame pointue, en les déchirant en lambeaux . Finalement, il s'assoit sur le sol, en plongeant sa lance dans le tapis. Lorsqu'on lui a demandé d'expliquer son comportement, il déclare :.. nous n'aimons pas nous asseoir sur votre parure . " À la question de Rustam de ce qui a apporté aux Arabes à la terre persane, Rib'i, précisément comme al-Mughira, répond qu'ils portent la mission de Dieu de sortir ceux qui ainsi le désire de la servitude de dirigentas humaines et les transforment en domestiques de Dieu. La mission islamique est de transformer la pauvreté des gens dans l'abondance. les libèrer de l'inégalité et à les conférer a la justice de l'Islam. À la question Rustam de ce qui est la promesse de Dieu, Rib'i répond que c'est la victoire à ceux qui survivent à la guerre contre les incroyants et le Paradis pour ceux qui ont été tués

Ismael-Y
Admin

Messages : 1539
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum