L'ÂNE Yaafour at Annesse de Balaam !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ÂNE Yaafour at Annesse de Balaam !

Message par Ismael-Y le Dim 5 Juin - 20:25

Les propagandistes lorsqu’ils étaient fatigués de trouvér « un seul pou » dans coran » et sunnah cherchaient dans des livres historiques -comment s’ils etaient inspirés ou révélés -

Du livre "Al-Bidayya wa Nihaya :le Commencement et la Fin" écrite par Ibn Kathir, le: "la « Conversation de l'Âne". Ansi qu’autres écrits a été raconté ce qui suit :

"Quand Allah a ouvert Khaybar à son prophète Muhammad – sws – il (Muhammad)a reçu comme sa part du butin quatre moutons, quatre chèvres, dix pots d'or et argent et un âne noir sauvage.

Le prophète – les prières d'Allah et la paix soient sur lui – a ADRESSÉ la demande d'âne, 'Comment vous appelez-vous?' L'ÂNE a RÉPONDU, ‘Yazid Ibn Shihab. Allah avait suscité de mon ascendance 60 ânes, dont aucun n'a été monté sur sauf par les prophètes. Aucun des descendants de mon grand-père ne reste, sauf moi et aucun des prophètes ne reste sauf vous et moi nous sommes attendus à ce que vous m'ayez monté. Avant vous, j'ai appartenu à un homme juif, que j'ai pour trébucher et le faire tomber fréquemment donc il avait l'habitude de donner un coup de pied à mon estomac et battre mon dos.’

Le prophète – sws – lui a dit, ‘je vous appellerais Ya’foor, Oh Ya’foor.’ Alors Ya’foor a RÉPONDU, ‘j'obéis.’ Le prophète a demandé alors, ‘désirez-vous des femelles ?’ L'âne a répondu, ‘NON!’

Donc le prophète avait l'habitude de monter l'âne pour accomplir ses affaires et si le prophète est descendu de lui il enverrait l'âne à la maison de la personne qu'il a voulue visiter et Ya’foor frapperait à la porte avec sa tête. Quand le propriétaire de la maison ouvrirait la porte, l'âne ferait des signes à cette personne pour aller voir le prophète.

Quand le prophète est mort, l'âne est allé à une bien appartenance à Abu Al Haytham Ibn Al-Tahyan et s'est ajouté bien de la tristesse pour la mort du prophète, en le faisant sa tombe."


Réponse

1*/-comme vous remarquez les missionnaires utilisent double norme si un animal a parlé aavec le prophéte ce qui est considéré un autre miracle qui s’ajoute a des milliers de miracles réalisés par le prophète –voir dalail al noboua (preuves de prophétie )d'Al- Baihaki ainsi qu’autre sources et tous ces récits ( milliers de miracles)sont AUTHENTIQUES..alors qu’en cas d’islam n’importe quel miracle ce n’est qu’un fable !!mais c’est les ânnese parlent avec les humains (nombres 22 :30)ou les arbres et plantes qui tchatent entre eux( juges chapitre 9 ) et les dragons qui mènent des guerres des étoiles ( voir apocalypse) alors sa ne pose aucun problème pour les adeptes du bible!!de la foret
si le récit de l’âne Yaafour était miracle avez-vous objection ??et quel est votre preuve surtout qu’on croit au dieu omnipotent .
Cette double norme dans sa pire forme, quand ils voient des événements surnatureles dans le coran ou sunna il réclament la fable et le mythe, quand il est constaté dans leur Bible –surtout qu’ils sont ridicules et auciun lecon moral n’est a tiré des récits- alors ils disent c’est le miracle. Etonnant non ??

2*/ est ce que l’histoire d’ibn khtair se trouve au coran ou en des hadiths sahihs tel bukhari muslim ect.. ??ce qui n’est pas le cas DU BIBLE CAR il est AUTHENTIQUE et INSPIRE d’après ses adeptes
3*/ nous musulmans n’avons aucun problème avec ce récit :si un âne a parlé, c’est un miracle, c'est les adeptes du bible avaient un problème avec de tels événements, en utilisant donc leurs propres critères cette histoire d'un ânesse parlant dans la Bible est une fable et un mythe.ce qui est ridicule si qu’ils n’évoquent pas l’ânesse qui a parlé avec Balaam !!.

4*/croyez vous que le fait d'indiquer une histoire de cette maniére fera a ce que les musulmans quitteront l'Islam, au contraire il renforce seulement notre foi et prouve que le prophète était vraiment un vrai prophète. ? Cependant ainsi, encore une fois ils montrent lur incohérence, ils n'avaient aucun problème avec les miracles « ridicules » se produisant dans la Bible, encore quand ils vienent à l'Islam ils rejettent de tels événements .

5-la preuve que les musulmans sont des gens véridiques et honnêtes témoignnent pour la vérité et rien que lé vérité – a savoir que ce récit pourrait servir a leur but comme témoignage de miracle -mais en fait il est tres FAIBLE ET NON AUTHETIQUE pour eux .
Cette histoire présumée n'est pas même mentionnée dans un 45 collections des travaux de hadiths importants de Bukhari, Musulim, Abu Dawud, Malik, ni Tirmidhi! C'est assez suffisant pour jeter beaucoup de doute sur cette histoire présumée, et les muhaditines ne l’avaient pas dans leurs travaux. C'est assez en soi pour réfuter cette histoire en montrant que c'est une très faible histoire que ces savants importants de hadiths n'ont pas même pris au sérieux.
Deuxièmement le livre indiqué n'est pas même une source importante d'Islam! C'est un livre qui a été simplement écrit par Ibn Kathir, un musulman n'est pas du tout commandé de croire dans tout qu'est écrit dans un livre, c’est ridicules et tres illogique, qu’on s'attend a ce que les musulmans doivent croire et suivre tout l'écrit dans chaque livre écrit par un musulman. Pourtant ils savent que les hommes comme Ibn Kathir, Tabari, Qurtubi et d'autres ont écrit plusieurs livres et dans ces livres ces hommes ont mentionné beaucoup beaucoup d'histoires, pas tous authentiques, ces savants transmettaient simplement ce qui flottait autour d'et l'a enregistré simplement, ils n'ont pas passé cependant par l’authentification de chaque histoire qu'ils ont mentionnée. Par exemple Tabari lui-même a écrit :
.. en ce qui concerne tout que je mentionne là-dedans que je stipule pour être décrit par moi, uniquement sur ce qui m'a été transmis en guise des rapports que je cite là-dedans et les traditions que j'attribue à leurs narrateurs, à l'exclusion ce qui peut être appréhendé par l'argument rationnel ou déduit par l'esprit humain, sauf dans très peu de cas. C'est parce que la connaissance des rapports d'hommes du passé et des vues contemporaines d'hommes du présent n'atteint pas celui qui n'a pas été témoin d'eux, ni a vécu à leurs temps sauf par les comptes de rapporteurs et la transmission de transmetteurs, à l'exclusion de la déduction rationnelle et de déduction mentale. cependant, si je mentionne dans ce livre un rapport de certains hommes du passé, que le lecteur d'auditeur trouve répréhensible ou digne de censure parce qu'il ne peut voir aucun aspect de vérité, ni n'importe quelle substance factuelle là-dedans, permettez-lui de savoir que cela ne doit pas nous être attribué, mais à ceux qui nous l'ont transmis et nous l'avons transmis simplement comme il nous a été transmis
C'est une approche dont beaucoup de savants Islamiques se sont approchés, y compris Ibn Kathir et cette histoire de l'âne est fondamentalement un de ces cas, Ibn Kathir a transmis simplement l'histoire qui flottait autour , Ibn Kathir a transporté simplement l'histoire qui flottait autour, il ne rend pas l'histoire vrai ni il veut dire l'histoire a une base dans Islam.

Une autre édition avec cette histoire est que ce n'est pas même raconté par le prophète lui-même; plutôt c'est une histoire étant dite par quelqu'un d'autre, pas le prophète. Aussi Ibn Kathir lui-même dit que beaucoup de reciteurs NIENT l'histoire :

" Plus qu'un de diseurs a nié ce récit"

Une autre édition avec cette histoire présumée, l'isnad (la chaîne de narrarteurss) montre que la source de l'histoire était un homme appelé Abu Manthur, ce qui fait cela si intéressant est qu'il n'y a pas un hadith simple raconté par cette personne pour être trouvé dans Bukhari, Musulim, Abu Dawud, ni Malik!

Donc donc cette histoire n'a d'aucune édition pour les musulmans, les musulmans devraient-ils toujours essayer d'expliquer chaque chose simple qui est écrite ou transmise par un savant qui arrive à être un musulman ?, une telle logique est absurde, devrions-nous tenir le Christianisme responsable de chaque citation simple et de commentaire fait par les savants chrétiens ? Si nous avons voulu appliquer cette méthode qui mettrait le Christianisme dans beaucoup de problèmes. Ou pourkoi vous ne prenez pas les apocryphes comme base a savoir que ce ne sont pes des récits mais des évangiles prétendus isnpirés aussi par leurs auteurs
Cette histoire n'a aucune racine dans le Coran, ni le commandant a authentifié hadiths, donc il n'a aucune base et n'est d'aucune inquiétude aux musulmans, nous ne sommes pas obligés de le croire et les renseignements indiquent que cette histoire est très faible et est inventée.

Ismael-Y
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ÂNE Yaafour at Annesse de Balaam !

Message par Ismael-Y le Dim 5 Juin - 20:26

Maintenant une personne peut dire que la Bible Sainte parle aussi d'un âne , pardon,e d’ânesse qui tchate en hébreux. A savoir que la bible n’est pas livre historique mais sainte écriture et authentique

" 22.28 le seigneur a ouvrit la bouche de l'ânesse, et elle dit à Balaam: Que t'ai je fait, pour que tu m'aies frappée déjà trois fois? 22.29 Balaam répondit à l'ânesse: C'est parce que tu t'es moquée de moi; si j'avais une épée dans la main, je te tuerais à l'instant.
22.30 L'ânesse dit à Balaam: Ne suis-je pas ton ânesse, que tu as de tout temps montée jusqu'à ce jour? Ai-je l'habitude de te faire ainsi? Et il répondit: Non.-nombres 22-

215 Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l'iniquité,
2.16 mais qui fut repris pour sa transgression: une ânesse muette, faisant entendre une voix d'homme, arrêta la démence du prophète.2 pierre 2 :

Notez ainsi que nous avons une conversation entre une ânnesse et un humain et en plus en hébreux! Bien sur que c’est une fable et mythe car un miracle est 1*/ est manifesté pour les mécréants pour croire ou les fidéles pour renforcer leur foi , or ballam n’est pas mécreant mais a juste commis un péché mineur, 2- derrière caque miracle ya une sagesse or la conclusion tiré de cette histoire de ballam est que les animaux sont plus sages et intelligents que les humains ce qui scientifiquement faux et que la langue hébraïque est la langue préférée des animaux notamment les ânesses et je ne crois pas que les juifs aiment entendre cette inévitable conclusion

_________________

Ismael-Y
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum