Mythe de Massacre des Juifs de Banu Qurayza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mythe de Massacre des Juifs de Banu Qurayza

Message par Ismael-Y le Mar 8 Nov - 10:54

1-
D ABORD rectifions le récit trafiqué par ces sionistes de sad ibn mu'ad pour vous montrer la lâcheté intellectuelle de ces siono maconnqiues et leurs collabos( seuls les faibles qui recourent a la falsification):
Sahih Bukhari Volume 004, Book 052, Hadith Number 280.
>Narrated Abu Said Al-Khudri:

Some people (i.e. the Jews of Bani bin Quraiza) agreed to accept the verdict of Sad bin Muadh so the Prophet sent for him (i.e. Sad bin Muadh). He came riding a donkey, and when he approached the Mosque, the Prophet said, "Get up for the best amongst you." or said, "Get up for your chief." Then the Prophet said, "O Sad! These people have agreed to accept your verdict." Sad said, "I judge that their warriors should be killed and their children and women should be taken as captives." The Prophet said, "You have given a judgment similar to Allah's Judgment (or the King's judgment)."
traduction:

Abu Said Al-Khudri: rapporte :
Quelques gens (c.-à-d. les Juifs de tribu de Bani Quraiza) a consenti à accepter Muadhau verdict donc le Prophète l'a fait venir (c.-à-d. saad ben Muadh). Ilest venu, en montant un âne, et quand il a approché la Mosquée, le Prophète a dit, "Levez-vous pour le meilleur parmi vous." ou a dit, "Levez-vous pour votre chef." Alors le Prophète a dit, "O Sad! Ces gens
ont consenti à accepter votre verdict." saad a dit, "je juge que leurs guerriers devraient être tués et leurs enfants et femmes devraient être prises comme captifs." Le Prophète a dit, "Vous avez donné un jugement semblable au Jugement d'Allah (ou le jugement du Roi). "
http://www.hadithcollection.com/sahihbukhari/85/3487-sahih-bukhari-volume-004-book-052-hadith-number-280.html
aussi autre versions

Volume 4, book 52, nombres 280:
Abu Sa'id Al-Khudri:
Quand la tribu de Bani Quraiza était prête à accepter le jugement de Saaa, le messager d'Allah a envoyé pour saad qui était près de lui. saad est venu, en montant un âne et quand il est venu près, le messager d'Allah a dit (à l'Ansar), "Défendez votre chef." Alors Saad est venu et s'est assis à côté du messager d'Allah qui lui a dit. "Ces gens sont prêts à accepter votre jugement." Saad a dit, "je donne le jugement que leurs guerriers devraient être tués et leurs enfants et femmes devraient être prises comme prisonniers." Le Prophète a remarqué alors, "O Sad! Vous avez jugé parmi eux avec (ou semblable à) le jugement du Roi Allah."

Volume 5, book 59, nombres447:
d'aprés Abu Said Al-Khudri:
Les gens de (Banu) Quraiza a consenti à accepter le verdict. de saad ben Mu'adh ,Donc le Prophète a fait venir saad , et le dernier est venu (montant ) un âne et quand il a approché la Mosquée, le Prophète a dit à l'Ansar, "Levez-vous pour votre chef ou pour le meilleur parmi vous." Alors le Prophète a dit (a saad ). " Ceux-ci (c.-à-d. Banu Quraiza) a consenti à accepter votre verdict." Saad a dit, "Tuez leur (hommes) guerriers et prenez leur progéniture comme captifs, "Sur lequel le Prophète a dit, "Vous avez jugé d'après le Jugement d'Allah", ou a dit, "d'après le jugement du Roi."

Volume 8, book74, nombres 278:
Abu Said raconte:
Les gens de (la tribu de) Quraiza convenu accepter le verdict de Sa. Le Prophète l'a fait venir (Saad) et il est venu. Le Prophète a dit (à ces gens), "Levez-vous pour votre chef ou le meilleur parmi vous! " Saad s'est assis à côté du Prophète et le Prophète a dit (à lui), "Ces gens ont consenti à accepter votre verdict." Saad a dit, "Donc je donne mon jugement que leurs guerriers devraient être tués et leurs femmes et enfants devraient être prises comme captifs." Le Prophète a dit, "Vous avez jugé d'après le jugement du Roi (Allah)

conclusion: comme vous venez de voir par vos propres yeux les lâches intellectuels: a- avaient remplacé "les guerriers" par les "hommes"( pour donner l impression que tous les hommes y compris les civils et les jeunes sont massacrés) et b- avaient remplacé "captifs" par "soumis a esclavage" ( pour donner l impression que l islam soumis les prisonniers en esclavage et est ce n importe quel prisonnier ou captif est soumis a l esclavage surtout en islam qui jouit de haute morale ( et je donnerais mes preuves) c- est ce mohamud sws qui a jugé les juifs traitres ou bien un de leur fidèle allié et ami de juifs sad bin muad ?? je vous laisse relire et commentez vous meme
d-"Ces gens( juifs de banu qurayza) ont consenti à accepter votre verdict.===) je vous laisse commenter ceque cela veut dire MONTREZ MOI DANS N'IMPORTE QUEL SYSTEME JURIDIQUE OU CODE MILITAIRE OU ON DEMANDE AUX CRIMINELS DE CHOISIR LEUR ALLIE POUR LES JUGER si MAHOMET est assoifé de sang et vengence il ne leur aura pas donné ce choix logiquement inexplicapble d- je dirais a ces sionistes franc macons que notre code militaire est le plus moral:
http://religionislam.forumpro.fr/t303-code-militaire-en-islam-le-plus-moral-le-plus-humain


Ismael-Y
Admin

Messages : 1598
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythe de Massacre des Juifs de Banu Qurayza

Message par Ismael-Y le Mar 8 Nov - 10:55

ok revenons a nos moutons pour vous montrer la supériorité morale du prophète et du code militaire en islam:
je vais donner des sources islamiques et des sources des non musulmans:
A-du Sublime Qur'an and Orientalism


PAGE 153 -154 je quote:( prêtez l intention au phrases en rouge )
Les BANI-QURAIDA H
Ceux-ci étaient une autre tribu vivant dans un district fortifié sur la périphérie de la ville. Ils avaient aussi donné leur convention au Prophète, en promettant d'e l'aider dans la guerre contre les incroyants et de les empêcher d'entrer dans Medina. Le chef qui a représenté les Bani Quraigdah et a juré le serment au Prophète a été appelé Ka'bben-Sa'Id el-Quraidhy, En dépit de cette convention, les juifs envient de députations partout en dénonçant le "imposteur". 37 Ils avaient secrètement engagé une alliance avec les incroyants de la mecque au Ka'bah par lequel les partis ont dû attaché a s'opposer à Muammad aussi longtemps que n'importe lequel d'entre eux était vivant.
Les Quraishs( incroyants) leur a demandé : "0 vous les Juifs vous les gens du Premier Livre et vous etes au courant de notre désaccord avec Muhammad. Est-ce notre religion la meilleurou sa sienne ?" Les chefs juifs ont répondu : "certest votre religion est mieux que la sienne et vous êtes plus proches à la vérité." (4:51).
Les Juifs avaient aussi réussi à exciter les tribus des provinces avoisinant de Ghattafan, Asad et Solaim. En mars 627, les Juifs se sont maintenant alliés avec les Meccans et les grandes tribus de Bédouins, dans tous les 10,000 forts sous Abu-Sufyan étaient prêtes à envahir Medina.38 Pendant ce temps, plusieurs dignitaires juifs, après de très longues négociations, avaient persuadé leur chef Ka'b-ben-Sa'id de casser sa convention avec le Prophète. Quand Muhammad a entendu dire que le Quraish et leurs alliés préparaient une attaque sur Medina-lui et ses compagnons savaient qu'ils doivent agir vite. Il a été décidé de creuser un profond fossé autour de la ville de trois côtés, en laissant le quatrième où la forteresse Bani-Quraidhah's est levée. Selon les termes de la convenance cette tribu avait promis de repousser n'importe quel ennemi qui pourrait essayer d'envahir a travers leur territoire. La nuit et le jour les Musulmans ont travaillé dur en creusant une tranchée large et profonde. Peu de temps avant que l'armée ennemie des alliées a semblé qu'il a été accompli. Ils ont été étonnés de voir le tranche de défense le premier de leur épreuve. Il a efficacement entravé leur attaque sur Medina. Ils ont campé de l'autre côté .et ont échangé de tires de flèches avec leur défenseurs. Quelques-uns de la majorité qui ont pu réussir à franchir sur les chevaux été tués dans l'épreuve .Le Prophète a pensé' que le Bani-Quraidah ne pourrait pas garder ( respecter)la convention mais tout de même il a voulu s' assurer. Il a envoyé à quelques éminents Musulmans de Medinna y compris Sa'd.. ibn • Muadh et Sa'dibn-'Obadah, qui étaient les meilleurs amis de chefs de bani quraidah. Quand ils.sont arrivés a la fortresse de bani quraidah et avaient enatmés de discussions ouvertes ,les délégués étaient choqués par la réponse : : "qui est lle messager de Allah ?" les chefs de bani quraidah crient. "Il n'y a aucune convention, ni même une promesse entre nous et Mulummad! "39 à cela, Sa'd-ibn-Mu'adh était furieux ٍٍٍٍٍٍ il a échangé des insultes avec eux, mais ses compagnons l'ont persuade de s'en aller persuadé comme la situation est devenue sérieuse En retournant au front de la bataille ils ont informé le Prophète secrètement de la trahison de bani quraidah '
Mais la providence divine était à la portée de la main. une nuit obscure un coup( rafale) de vent a déclenché. une pluie torrentielle a rasé les campements des ennemis et a atteint leurs feux. Le vent hurlant enroula a terre certains de leurs tentes, et en provoquant l'estampillage de leurs chevaux et chameaux. L'armée de quraich et de leurs allies étaient dans une total confusion et leurs coeurs ont été remplis de tristesse et de la peur. Le confrontationle avec le laisser tomber avait été assez mauvais, mais cette évidence claire .de. la colère divine prouvant leur perte finale. A la levé du soleil de la journée suivante. Et ainsi par la venue du miracle extraordinaire, la bataille a pris alors fin sans besoin pour n'importe quel conflit de grande envergure •
L'après-midi le Prophète sws est parti a Bani.-Quraidah pour demander une explication. En réponse les juifs ont barricadé leur forteresse et ont pris leurs armes. Ainsi pour la 3 éme fois le Prophète a donné des ordres pour un siège pour être long,' il a duré pour 25 jours A la fin un message a a été envoyé : Sa'd-ibn-Mu'adh, en demandant son intercession. Mais saad a été mortellemnt blessé et a dû transporté de sa maison au site où le Prophète dirigeait des opérations.
Sa'd-ibn-Mu'adh a demandé au Prophète et aux chefs juifs s'ils accepteraient son verdict que qu il soit le résultat. Les deux partis ont été d'accord. Alors le verdict terrible a été prononcé. "Les hommes guerriers devraient être exécutés. alors que les femmes et les enfants devraient être épargnés et emprisonnés et leurs propriétés confisquées. 40 le verdict était terrible, mais juste. La sentence a été réalisée et a été justifiée par "les activités de trahison du Bani-Quraidhah" pendant une période la plus critique survécue par la communauté Medinan. "!


Ismael-Y
Admin

Messages : 1598
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythe de Massacre des Juifs de Banu Qurayza

Message par Ismael-Y le Mar 8 Nov - 11:12

"! C'était semblable, mais pas si dur que certains qui ont été prononcés et réalisés par les 1 érs prophètes bibliques Par exemple, dans l'Ancien testament nous lisons que Samuel dit à Saul :
"Allez maintenant et frappez Amalek et détruisent complètement tout qu'ils ayez et épargnez-les non; mais faites périr tant homme que femme, bébé et allaitement, bœuf et moutons, chameau et âne." (1 Samuel 15:3). Pourtant, nous lisons des exclamations scandalisées "de cruauté", "supercherie", "crime atroce" de la part de plusieurs Orientalistes qui donnent complètement sur la traîtrise abominable montrée par le BaniQuraidhah. L'arrivée après la deux précédence instances de la rébellion et de l'abus de confiance - vers lequel Muhammad avait montré la clémence et la modération - cette trahison à juste titre gagne. la sentence biblique dure prononcée par Sa'd-ibn-Mu'ad.
fin citation
mes commentaires:
1-les "sympas"Banu Qurayzah avant l'incident de leur prétendu "massacre" ont essayé de trahir les musulmans en s"'alliant avec les armées coalisés (comprenant le Quraysh paiens et leurs alliés) pendant "guerre des confédérés" (Harb Al-Adzhaab )
2-CE N EST PAS MOHAMUD sws qui les a jugé ( BIEN qu il tout le droit vu qu il est le chef) mais c'est S'AD bin muaad leur trés cher ami et alié qui les a jugés apres avoir accepté son jugement car ils avaient reconnus qu'ils sont coupables
3-les 2 partis avaient accepté l arbitrage de saad quelque soit le résultat de jugement cela aussi concerne le chef: mohamud sws !!!!
Unveiling the Messiah in the Dead Sea Scrolls ]Margaret S. King

page 394


The Life Of The Prophet Muhammad (PBUH) : Leila Azzam, Aisha Gouverneur, Mary Hampson Minifie



4-SAD bin muad leur alié les a jugé selon leur livre a KI ILS CROIENT

DEUTERONOME12/10 a 13
5-
si mohamud sws voulait les massacrer pas la peine que l ami des juifs saad bin muaad soit un juge ..alors imaginez un juge qui demande a un criminel de choisir un allié qui sera le juge et pronnecera le verdict si comme vous demander aux USA d etre le juge d israel dans un crime et poukoi on n a pas demandé aux nazis ou a sadem de choisir un juge qui sera un allié ..voila la supériorité morale de mohamud sws
... F.E. Peters
Francis Edward Peters (born June 23, 1927, New York City),[1] who generally publishes as F.E. Peters, is Professor Emeritus of History, Religion and Middle Eastern and Islamic Studies at New York University (NYU).
https://en.wikipedia.org/wiki/Francis_Edward_Peters




Dernière édition par Ismael-Y le Mar 8 Nov - 12:23, édité 1 fois

Ismael-Y
Admin

Messages : 1598
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythe de Massacre des Juifs de Banu Qurayza

Message par Ismael-Y le Mar 8 Nov - 11:29

Mahomet les assiégea. Après vingt-cinq nuits de siège, les Banû Qurayza acceptèrent de se rendre au jugement de Sa`d ibn Mu`âdh,un membre de la tribu des Banu Aws ("Fils de Aws", Arabe: بنو أوس) allié des Banu Qurayza.. Sa`d fut blessé d’une flèche lors de la bataille du fossé et fut transporté auprès de Mahomet. Il demanda aux deux parties si elles acceptaient son jugement, chose qui fut faite. Sa`d ibn Mu`âdh dit alors11 « Mon jugement sur les Banû Qurayza sera : que les hommes soient tués, que leur biens soient répartis entre les musulmans et que les femmes et les enfants soient bannis. ». Mahomet répondit « Ton jugement, Sa`d, est le jugement de Dieu. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_la_Tranch%C3%A9e#cite_note-9
idem  : sad n ' pas tué des hommes mais de combattants coupables et personne n'est réduit en esclavage et LES RECITS EN SAHIHS BOUKARI QUI l emporte sur les livres de sirra mentionnet des combattants et non des hommes
--



JIHAD :The Origin of Holy War in Islam BY Reuven Firestone

je quote page 122
L'expression préliminaire de l'accord définit les membres de la communauté gouvernée selon le document comme "les croyants et les Musulmans du Quraysh et Yathrib et ceux qui les suivent soni joints a eux..

Article 37 : "les Juifs doivent consacrer leurs [propres] ressources et les Musulmans doivent consacrer leurs [propres] ressources, mais entre eux il doit y avoir l'assistance [c'est-à-dire, ils doivent aider l'un l'autre] contre quelqu'un qui fera la guerre contre les gens de ce document. 84ildoit ya avoir le conseil sympathique et les conseils réciproques entre eux et la conduite juste, pas de trahison . Cet article est vu par certains comme une référence pour chaque groupe payant son propre taxe, 85mais il peut faire allusion à une plus large définition de frais pour lesquels là n'est pas réciproque la responsabilité entre les Juifs et les Musulmans à part la protection réciproque dans la guerre. Dans n'importe quel le cas, il renforce la responsabilité réciproque entre les croyants et les incroyants(juiufs) dans la défense du Umma du Medinan

--


The Life of Muhammad by Muhammad Husayn Haykal

page 341-342 je quote:

Inimitié juive
Les Juifs étaient peut-être les plus instruits des enseignements de Muhammad et les plus craintifs du succès de son message. Ils savaient trop bien quelles conséquences seraient impliquées à eux suite a la victoire d'Islam En Arabie, ayant distingué eux-mêmes par leurs enseignements monothéistes, ils ont rivalisé avec les Chrétiens et espéraient bientôt leur arracher tout le pouvoir partout dans Arabie. Ils étaient directement dans leur attente vu que l'âme Sémitique était à la nature plus inclinée vers le monothéisme qu' la trinité chrétienne. Comme si gâter cette promesse et anéantez ces espoirs, Muhammad, le Sémite arabe et pur pur, appelait des hommes à la vérité monothéiste avec les mots forts et emphatiques qui pénètrent à le profondeurs les plus basses de conscience. Sa révélation submergée et enivrée le âme. Il a fait l'homme se transcender. En outre, Muhammad a accompli tel le pouvoir politique et de ce monde qu'il avait forcé l'évacuation de Banu Qaynuqaa` de Madinah et Banu al-Nadir de leurs terres. Pourraient ils alors le laisser seul et retourner à leurs anciennes demeures dans al sham(palestinne+syrie) .., ou ils l'affronter ici en Arabie en rassemblant les tribus arabes afin de chercher a se venger de lui ?

La Préférence juive de Paganisme à l'Islam

C'était la dernière idée qui a finalement serré les Banis al- Nadir. Dans la poursuite de cela, leurs chefs: Huyayy ibn Akhtab, Sallam ibn Abu al Huqayq, Kinanah ibn al Huqayq, ensemble avec Hawdhah ibn Qays et Abu `Ammar, les deux de la tribu de de Banu waial, sont allés à la mecque pour la consultation des chefs de Quraysh. Quand on a interrogé Huyayy de sa tribu, il a dit au Quraysh qu'il les avait laissés entre Khaybar et Madinah attendant l'arrivée du Makkans qu'ils pourraient les rejoindre dans la bataille contre Muhammad et ses compagnons. Quand le Makkans s'etaient renseigné sur Banu Qurayzah, il a répondu qu'ils soient restés dans Madinah pour conspirer contre Muhammad et sauter contre ses hommes une fois les Makkans ont lancé leur attaque. Le Quraysh a hésité. Ils savaient seulement trop bien que dans la dernière analyse, il y avait non
la différence entre eux et Muhammad sauf dans cette question de sa nouvelle foi; et même dans cela, ils n'étaient pas tout à fait sûrs que Muhammad était tout à fait tort puisque son pouvoir temporel avait été à la hausse tous les jours. Le Quraysh a donc demandé aux juifs pour leur dire, depuis qu ils étaient les premiers Gens du Livre et ont tenu les clés de
la connaissance dans les questions dans lesquelles le Quraysh a été en désaccord avec Muhammad, si oui ou pas la religion de Muhammad était mieux que la religion des Makkans. Les Juifs ont répondus par l'offre de la préférence de la religion des Makkan s( paganisme)sur l'Islam et aux droits de Makkans plus que Muhammad. C'était à cela que le coran a été révélé quand il cite " N'as-tu pas vu ceux-là, à qui une partie du Livre a été donnée, ajouter foi à la magie (gibt) et au taghout, et dire en faveur de ceux qui ne croient pas : «Ceux-là sont mieux guidés (sur le chemin) que ceux qui ont cru» ? Voilà ceux qu'Allah a maudits; et quiconque Allah maudit, jamais tu ne trouveras pour lui de secoureur. "[Coran, 4:51-52] Cette attitude des Juifs vers Quraysh et ce qu'ils préfèrent de ces dernier le paganisme sur le monothéisme de Muhammad était le sujet d'une réprimande sévère par Dr Israel Wolfenson, qui a écrit dans son livre "the jews in arabia": "c'était le devoir de juifs pour ne pas se permettre pour être impliqué dans une telle faute scandaleuse. Ils ne devrait jamais avoir déclaré aux chefs de Quraysh que la vénération d'idoles était mieux que le monothéisme Islamique même si cela devait impliquer la frustration de leur demandes. Les Juifs, qui ont pendant les siècles ont levé la bannière de monothéisme dans le monde parmi les nations païennes, qui sont restées fidéles aux traditions monothéistes des pères et qui ont subi partout dans l'histoire le plus grand les malheures meurtres et les persécutions juste pour leur foi en Un Dieu , dans la loyauté à cette tradition, devraient avoir sacrifié chaque intérêt et même leurs propres vies afin deprovoquer la ruine de paganisme. En outre, en s'alliant eux-mêmes avec les païens ils luttaient en fait contre eux et contredisaient les enseignements de le Torah qui leur commande d' éviter, effectivement répudié et lutter la foi des païens. "

Les Juifs se Ralliant des Tribus arabes

Cette auto -contradiction, le fait de préférer le paganisme sur le monothéisme et le l'encouragement de forces païennes à s'élever contre les forces monothéistes - tout cela était pas assez pour Huyayy ibn Akhtab et les chefs juifs qui l'ont accompagné à son voyage à Makkah. Après avoir obtenu une date bien déterminée des Makkans pour l'attaque
contre Muhammad, les mêmes chefs sont allés au clan Ghatafan de Qays Ghaylan, à les tribus de Banu Murrah, Banu Fazarah, Ashja `, Sulaym, Banu Sa'd, Asad et tous ceux-là qui avaient lutté avec les Musulmans pour provoquer une mobilisation générale sur le côté de Quraysh pour une guerre vindicative sur Muhammad. Pour apaiser ces tribus, les Juifs ont loué leurs pratiques païennes et ont prophétisé que la victoire appartiendrait certainement au paganisme. Tous ces partis que les Juifs avaient rassemblés contre Muhammad marchaient contre Madinah. Le Quraysh a envoyé une force expéditionnaire de quatre mille soldats d'infanterie, une cavalerie de trois cents et un corps de chameau de mille cinq cents. Cette énorme armée a été menée par Abu Sufyan en personne. Le drapeau de Makkah et, dorénavant, la direction de bataille a été allouée à `Uthman ibn Talhah, dont le père avait été tué en portant que même drapeau dans la Bataille d'Uhud.Le Banu Fazarah la tribu a envoyé un grand nombre de soldats d'infanterie et d'un corps de chameau d'un mille sous la direction de `Uyaynah ibn Hisn ibn Hudhayfah. Les tribus de Ashja ` et Murrah a fourni quatre cents soldats chacun, sous la direction d'al Harith ibn `Awf et Mis'ar ibn Rukhaylah respectivement. Sulaym, la tribu que se livre; les Musulmans à la bataille de bien de Ma'unah, envoyé sept cents soldats. A ce nombre gigantesque, les tribus de Banu Sa'd et de Banu Asad ont ajouté plus de soldats et plus de cavalerie jusqu'au nombre total a atteint dix mille ou plus. Cette armée entière a bougé en direction de Madinah sous le commandement d'Abu Sufyan. Après qu'ils avaient atteint la périphérie de Madinah et avaient établi le camp,
ICI
--
PS:
e-avant banu qurayza Mohamud sws avait évaqué/expulsé Banu Qaynuqaa` de Madinah et Banu al-Nadir de leurs terre( n oubliez pas que ces tribus n étaient que des réfugies en arabie de persécution en palestinne) pour les memes raisons( trahison et le complot contre l islam suite a la jalouise..si Mohamud sws les avaient tué ils n auraient pas cherché a comploter de NOUVEAU contre lui.( mais l histoire nous a enseigné que le juif ne changera jamais sa peau).mais ils avaient profité de sa sympatie et sa gentillesse en les laissant en vie pour s allier de nouveau avec les païens et aussi pousser les bany qurayza a ses détacher de violer le pacte qui les attaches a Mohamud sws
f- c était les juifs des autres tribus qui avaient poussé les bani qurayza a violé le pacte donc ce sont eux qui sont RESPONSABLES DE LEUR MORT et ce n est ni mohamud sws ni même saad bin muad..par exmple: qui avait tué les maghrbéns ( Tunisie Algérie Maroc ect..) en 2éme guerre mondiale ??est ce les allemands ?? non CE SONT LES FRANCAIS QUI l avaient poussé a se faire massacrer
g-- comme vous venez de voir les juifs avaient préféré LE PAGANISME SUR LE MONOTHEISME et donc étaient apostasies et selon la loi de l AT les apostats devraient être massacrés ( bien que la loi de AT n écarte ni femme ni enfant ni civil ni militaire) et je crois le commentaire de Dr Israel Wolfenson,


Ismael-Y
Admin

Messages : 1598
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythe de Massacre des Juifs de Banu Qurayza

Message par Ismael-Y le Mar 8 Nov - 11:52


Tolerance and Coercion in Islam by YOHANAN FRIEDMANN



PAGE 183-184
Les traditions concernant le rapport du Prophète avec les femmes d'origine juive sont d'un intérêt pour ce contexte. Deux telles femmes étaient dans sa maison. La premiere était Saffiya bint huyayy, une jeune captive Juive de Khaybar, à peine dix-sept ans quand la ville a été conquise dans 7 A.H. / 628 A.D. Le Prophète se l'est appris comme son safi?, la portion de butin que le commandant d'expédition choisit pour lui avant la division du butin 135 le début du rapport du Prophète avec elle est décrit de deux façons. Selon la première tradition,
il lui a offert à sa liberation si elle “a choisi Allah et Son Prophète” Elle a embrassé l'Islam, après quoi le Prophète l' a libéré elle et s'est mariée avec elle. L'affranchissement a été considéré son douaire 136 une Autre tradition décrit la conversation initiale entre le Prophète et Saffiyain d'une de façon significative de différente manière. Le Prophète a commencé en lui faisant allusion de l'hostilité intense de Huyayy. Avec la connaissance surprenante d'Islam, Saffiya a nié sa responsabilité pour cela en citant Coran6:164 : “… Aucun porteur de fardeaux peut porter le fardeau d'un autre … (la taziru wâziratun wizra ukhra). Alors le Prophète lui a donné les options suivantes : si elle a choisi l'Islam, il la garderait pour lui( comme sa femme); et si elle a choisi Le judaïsme, il le libéra elle et lui permettra de rejoindre ses gens. Saffiya a répondu en disant qu'elle n'avait plus des membres de famille parmi les Juifs (son père, mari et frère avaient tous été tués par les Musulmans) et n'avait aucun désir pour le Judaïsme; Allah et Son Prophète sont plus désirables à elle que l'affranchissement ou le retour à ses gens. A la suite de cette décision, le Prophète l'a gardé pour lui (amsakahâ li-nafsihi) .137 les comptes traditionnels abondent en références au Prophète défendant Saffiya quand elle a été raillée par ses autres femmes - surtout par Aiisha - à cause de ses origines 138 juives L'autre femme de descente juive était Rayhna bint Shamaiün bint Zayd dont le cas est plus complexe. Elle a été capturée par les Musulmans après le massacre de Banü Qurayza. Selon une version, son histoire est semblable à celle de Safiyya : elle était aussi le safi du Prophète , a été offerte l'option du fait de se convertir à l'Islam et elle l'a accepté. Par conséquent, le Prophète l' libéré, s'est marié avec elle et l'a traitée comme ses autres femmes 139
conclusion:
a- il ya marriage et non le viol b- Mohamud sws a toujousr donné le choix aux captives soit :1- les liberer gratuitement et de rejoindre leurs gens soit 2- le mariage s elles le désient pour bien veiller sur eux si elles n'avaint plus personne s 'occuper d elles c- on voit bien que le prophéte sws les a traités comme ses autres femmes VOIR MEME les défends contre les railleries d autres femmes d-saffiya vous le dit :Allah et Son Prophète sont plus désirables à elle que l'affranchissement ou le retour à ses gens.
---
The Religion Of Islam ( A Standard Book ) - Vol 2 - By Dr. Ahmed a. Galwash Ph. D. Litt. D


170-171


[/size]Prisonniers de guerre et Pas Esclaves
Le traitement accordé aux prisonniers de guerre dans l'Islam est incomparable. Nulle autre nation ou société ne peuvent montrer un traitement semblable. La règle d'or de traiter le prisonnier de guerre comme un frère a été posé par le Prophète :

"
Ils sont vos frères. Allah les a mis sous vos mains ainsi qui a son frère sous sa main, qu-il lui permet de lui donner pour manger de ce qui l mangea lui meme mange et lui permetde donner de vêtements que lui-même se vête de et n'impose pas sur eux un travail qu'ils ne sont pas capables de faire et si vous leur donnez un tel travail, alors
aidez-les dans son execution de cela
" (5) (Al-Bukhari, 2-22.

Les prisonniers ont été distribués parmi les différentes familles Musulmanes comme il n ya aucune activité pour leur maintenance par l'état n'a existé à cette époque mais on les a traités avec clémence. Un prisonnier de guerre déclare qu'il était gardé dans une famille dont les gens lui ont donné du pain pendant qu'ils eux-mêmes avaient vivre aux dates (1). (L'Histoire Al-Tabari's, Vol. 2-287.)

Les prisonniers de guerre ont été, donc, pas seulement libérés, mais si longtemps à eux ont été gardés les prisonniers on les a traités généreusement.

notez bien /:


The Life of Muhammad by Muhammad Husayn Haykal
Le Mariage de Muhammad à Safiyyah

Quand un compagnon a appris de La captivité de Safiyyah, il s'est approché du Prophète avec la suggestion que, comme elle était la dame(lady) de Banu Qurayzah et de Banu al Nadir, elle était appropriée à devenir la femme de Prophète seul. Le Prophète lui a accordé sa liberté et s'est ensuite marié avec elle, suite à l'exemple des grands conquérants qui se sont mariés avec les filles et les femmes des rois qu'ils avaient conquis, partiellement pour soulager leur tragédie et partiellement préserver leur dignité. .....La vérité, pourtant, était autrement. Safiyyah est resté fidèle envers Muhammad partout dans sa vie. Dans sa dernière maladie, quand le Prophète a été entouré par ses femmes, Safiyyah s'est proposé et a dit : "
O prophète de Dieu, je veux sûrement que cela dont vous souffrez puisse être en moi plutôt que dans vous. "Les femmes de Muhammad ont cligné de l'oeil l'un à l'autre et le Prophète, en observant leur réaction, a dit : "continuez et clignez de l'oeil l'un à l'autre! Par Dieu, je sais que Safiyyah est véridique et fidèle. "Safiyyah, qui a survécu à Muhammad, a vécu jusqu'au temps de le califat de Mu'awiyah. Elle a été enterrée à al Baqi
--
Sahih Bukhari
Sahih Bukhari Volume 005, Book 059, Hadith Number 522.

By now, Safiyya was clean from her menstrual period,and the marriage was thus consummated. Thereafter, Muhammad held a banquet of dates and butter in celebration of the marriage, and then returned to Medina.[11]
le 11 est sahih boukhari
http://en.wikipedia.org/wiki/Safiyya_bint_Huyayy
http://www.hadithcollection.com/sahihbukhari/92/5534-sahih-bukhari-volume-005-book-059-hadith-number-522.html
Suspect

Ismael-Y
Admin

Messages : 1598
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythe de Massacre des Juifs de Banu Qurayza

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum