Mahomet et Hilf al-Fudul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mahomet et Hilf al-Fudul

Message par Ismael-Y le Lun 9 Oct - 17:48


Asma Afsaruddin is a Professor in the Department of Near Eastern Languages and Cultures at Indiana University in Bloomington. She was an associate professor in Arabic and Islamic studies at the University of Notre Dame, Indiana.[1] She has previously taught at Harvard University and the Johns Hopkins University, from which she received her PhD in 1993.[2] Her fields of specialization include the religious and political thought of Islam, study of the primary Islamic texts (Qur'an and hadith), as well as gender studies.[2]
https://en.wikipedia.org/wiki/Asma_Afsaruddin
The First Muslims: History and Memory
par Asma Afsaruddin


page 2

début de la piété de Mahomet et caractère droit sont bien documentés dans la littérature biographique. Il est dit avoir acquis le titre al-Amin ("le digne de confiance") en raison de son intégrité personnelle et d'honnêteté. Il a formé une alliance, connu sous le nom de Hilf al-Fudul ("Alliance du cercle vertueux"), avec un groupe de jeunes hommes, qui les oblige à venir à l'aide de ceux qui avaient besoin d'un coup de main supplémentaire, comme les veuves, les orphelins, les esclaves, les pauvres et les personnes âgées. Même après son appel à la prophétie serait Muhammad rappellant tendrement son appartenance à cette alliance et a fait remarquer que s'il devait être repris dans la période islamique, il serait heureux de le rejoindre à nouveau.

Son honnêteté a impressionné une riche veuve du nom de Khadija bint Khuwaylid pour qui il a travaillé en tant que marchand, et elle lui a proposé le mariage . À l'âge de vingt-cinq ans, Mahomet épousa Khadija, qui avait à peu près quinze ans son aîné. Le mariage a produit, trois filles et deux fils qui sont morts dans leur petite enfance, et a conféré une relative prospérité sur Muhammad, lui permettant de passer plus de temps dans l'isolement et la méditation. Khadija s'est avéré être une âme dévouée- qui a fourni le confort et ame soeur tout au long de leur vingt-cinq ans, le mariage monogamique. Bien que Muhammad allait épouser d'autres femmes après sa mort, les sources indiquent clairement qu'il ne l''a jamais oublié  et n'a pas cessé de parler  affectueusement.d'elle
Le jeune Muhammad, les biographes nous dirsent, a été fait mal par l'immoralité et le malaise social qu'il voyait autour de lui. Les sources de cette peinture de la période pré-islamique immédiate, appelée en arabe comme al-Jahiliyya, comme une période de déclin moral et social. Al-Jahiliyya est généralement traduit par "l'âge de l'Ignorance ;"---

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum