Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Sam 28 Oct - 18:00




Bart D. Ehrman (né le 5 octobre 1955) est un spécialiste américain du Nouveau Testament, actuellement Professeur Émérite James A. Gray d'Études Religieuses à l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill. Ehrman est un éminent spécialiste du Nouveau Testament, après avoir écrit et publié plus de vingt-cinq livres, dont trois manuels de collège. Il a également obtenu une reconnaissance au niveau populaire

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bart_D._Ehrman

Page 56-57



Sources non-chrétiennes pour la vie de Jésus

Premières sources " païennes "
……Quand les historiens utilisent le terme " païen ", il n'a pas de connotation désobligeante (c'est-à-dire, ce n'est pas ce que vous voulez dire quand vous dites que le gars dans  la rue est un " païen complet "). Au lieu de cela il fait allusion à quelqu'un qui a suivi n'importe laquelle des religions polythéistes du monde ancien — c'est-à-dire quelqu'un qui n'était pas un Juif ou un chrétien. La grande majorité des gens dans l'Empire romain, donc, étaient des païens. Quels sont les auteurs païens de l'époque de Jésus ont à dire sur lui ? Rien. Aussi bizarre qu'il peut sembler, il n'y a aucune mention de Jésus du tout par aucun de ses contemporains païens. Il n'y a aucuns dossiers de naissance, aucune transcription de procès, aucun certificat de décès ; il n'y a aucune expression d'intérêt, aucune calomnie chauffée, aucune référence passagère — rien. En fait, si nous
élargissons notre champ d'intérêt aux années après sa mort — même si nous incluons le premier siècle entier de Notre ère — il n'y a tellement comme une référence solitaire à Jésus dans aucune source non-chrétienne, non-juive d'aucune sorte. Je devrais souligner que nous avons vraiment un grand nombre de documents à partir du temps — les écritures de poètes, philosophes, historiens, scientifiques et fonctionnaires du gouvernement, par exemple, sans parler de la grande collection du fait de survivre aux inscriptions sur la pierre et les lettres privées et les documents juridiques sur le papyrus. Dans aucune de cette gamme vaste du fait de survivre aux écritures est le nom de Jésus tant comme mentionné.


notez bien:

http://www.slate.fr/story/104227/cinq-raisons-jesus-jamais-existe
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A8se_mythiste
http://library.fes.de/pdf-files/bibliothek/bestand/a-53666.pdf
http://y-jesus.org/french/wwrj/1-jesus-real-person/
Selon divers papes:Jésus Christ n’aurait pas existé **
https://michelduchaine.com/2014/03/01/selon-divers-papesjesus-christ-naurait-pas-existe/


Dernière édition par Ismael-Y le Dim 29 Oct - 21:13, édité 1 fois

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Dim 29 Oct - 11:39

notez bien ISSA LE MUSULMAN N A RIEN A VOIR AVEC JESUS BIBLIQUE
http://religionislam.forumpro.fr/t307-issah-ou-jesus-le-musulman

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Ven 3 Nov - 18:51


jésus n’a jamais existé Bart Ehrman, grand spécialiste américain du Nouveau Testament, lance ce gigantesque pavé dans la mare alors que de nouvelles découvertes liées à la science de la mémoire jettent le doute sur l’existence de l’un des piliers de la religion catholique.

Curieux à propos de la véracité des messages rapportés dans les Évangiles — pour la plupart écrits plusieurs décennies après la date présumée du décès de Jésus —, Bart Ehrman a tenté de déterminer si la mémoire orale permettait effectivement de transmettre des faits efficacement, sans que le message central soit modifié avec le temps.

Auteur de l’ouvrage Jesus Before the Gospels: How the Earliest Christians Remembered, Changed, and Invented Their Stories of the Savior (Jésus avant les Évangiles: comment les premiers chrétiens ont conservé, modifié et inventé leurs récits du Sauveur), le chercheur s’appuie sur le fait que la mémoire est une faculté qui oublie pour affirmer qu’il est impossible que Matthieu se souvienne exactement des paroles du Christ lors du Sermon sur la montagne, par exemple, alors qu’il en a écrit le compte rendu 50 ans plus tard.

Pour prouver ses dires, Bart Ehrman fait référence à plusieurs expériences psychologiques où des participants, interrogés à propos d’un événement, se mettent rapidement à «inventer» des souvenirs pour, entre autres, adopter un point de vue qui leur convient. On n’a qu’à penser aux «foules de musulmans du New Jersey célébrant les attentats du 11 septembre 2001», un faux «souvenir» évoqué par Donald Trump et dont se souviennent pourtant ses partisans, malgré le fait que cela ne se soit jamais produit. Idem pour le principe antédiluvien du téléphone arabe, dont le message final est bien souvent très différent de l’énoncé d’origine. Ou les témoins oculaires, dont la fiabilité laisse à désirer. Soudainement, l’idée de Jésus marchant sur l’eau ressemble davantage à une histoire embellie qu’à un véritable miracle.

Aux yeux de Bart Ehrman, cette tendance naturelle à la mutation des faits au fur et à mesure que ceux-ci sont transmis confirme que les Évangiles sont remplis de souvenirs «transformés» — et donc faux.

D’ailleurs, les premiers chrétiens semblaient au courant de ce risque. Ce n’est pas pour rien que Paul, dans son Épître aux Galates, prend la peine de souligner que ses enseignements ne lui sont pas parvenus par un chemin tortueux, mais plutôt directement «par la révélation» de Jésus-Christ.

Selon des anthropologues, les souvenirs communs d’un groupe sont encore plus sujets à modifications. Si un membre dominant du groupe offre une version différente des faits, cette interprétation n’est souvent pas contestée par les autres membres et est adoptée telle quelle.

Toujours au dire du chercheur, des détails particuliers sont souvent ajoutés aux histoires bibliques, puisque ce sont ces «petits plus» qui leur confèrent un aspect véridique.

Plus on s’éloigne des Évangiles présentés dans la Bible — dont le contenu a été «officialisé» aux IVe et Ve siècles —, plus l’existence du Christ est remise en question. L’exemple du procès intenté par Ponce Pilate et la crucifixion qui a suivi est révélateur. Selon l’Évangile de Pierre, déclaré «non authentique» par les autorités chrétiennes, ce n’est pas ce préfet de Judée qui a signé l’ordre d’exécution de Jésus, mais plutôt le roi Hérode. D’autres textes parlent plutôt d’un Christ décédé à l’aube de la cinquantaine, ce qui situerait sa mort vers les années 40 de notre ère. Or, Pilate aurait été renvoyé à Rome en 36 ou 37…

Autre exemple, pour les Nazoriens, secte de chrétiens de la première heure dont l’existence est évoquée par des chercheurs du IVe siècle de notre ère, Jésus est mort un siècle avant les Évangiles bibliques, soit vers 70… avant Jésus-Christ!

La majeure partie du Nouveau Testament est aussi dénuée de preuves historiques de l’existence du Christ. Les lettres de saint Paul, fortes de près de 20 000 mots, mentionnent Jésus à plus de 300 reprises, mais jamais pour parler de sa vie, de ses actions ou de ses souffrances. Paul ne fait pas non plus référence au Christ en s’appuyant sur le témoignage d’un autre apôtre.

Un autre chercheur biblique, l’Américain Richard Carrier, auteur d’On the Historicity of Jesus: Why We Might Have Reason for Doubt (L’historicité de Jésus: pourquoi il est permis d’avoir des doutes), avance l’hypothèse que la période de la vie du Christ correspond à une époque de profonds changements religieux dans ce qui est aujourd’hui Israël. Entraînés dans une révolte populaire contre l’élite du Temple de Jérusalem, plusieurs groupes ont opposé une réponse religieuse à cette lutte. L’un de ces groupes aurait eu l’idée d’un être céleste fait de chair, tué par les forces du mal dans un sacrifice dépassant les rites juifs de l’époque, puis revenu d’entre les morts, et qui réapparaîtra bientôt pour sauver les fidèles.

Comme le veulent les théories sur l’«amélioration» de la mémoire, cette idée du Christ a rapidement été «embellie» pour attirer davantage de croyants, croit Richard Carrier.

L’idée que le Christ ne serait qu’un mythe gagne en popularité chez les athées et les agnostiques, mentionne Bart Erhman. Si elle réussissait à gagner des adhérents chez les chrétiens, «cela porterait un coup» à la foi catholique, dit-il.

(Texte publié dans Maclean’s, adapté par Hugo Prévost)
http://lactualite.com/societe/2016/03/23/jesus-christ-un-mythe/

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Sam 4 Nov - 17:03


1.1. Aucun compte source primaire (à la première personne) de Jésus n'existe

page 183-184

"L'un des remarquable et , à beaucoup de personnes, les faits surprenants du premier siècle c’estt que nous n'avons de dossiers romains, d'aucune sorte, qui attestent  l'existence de Jésus. Nous n'avons aucun acte de naissance, aucune références à ses oeuvres ou actes, aucun compte de son procès, aucune description de sa mort - pas de référence à lui que ce soit de quelque façon que ce soit.. Le nom de Jésus n'est même mentionné dans aucune source romaine du premier siècle [...], Mais comme avec la grande majorité de toutes les personnes qui ont vécu et sont mortes au premier siècle, il dans les registres du peuple romain"
-------
Aucun historien du premier siècle ne mentionne Jésus. Suetonius (65-135) ne fait pas. Pliny le Plus jeune mentionne seulement des chrétiens (Paulists) sans commentaire de Jésus lui-même. Il y avait des chrétiens, mais ils eux-mêmes ont entendu  parler seulement de Jésus (et ne savaient pas quand il est né, ou où il a été enterré). Plus tard, Tacitus mentionne Jésus, mais il est probable qu'après un siècle de chrétien prêchant Tacitus réagissait juste aux rumeurs, ou parlait probablement d'un des nombreux autres Messies du temps. Josephus, un historien méthodique, exact et dévoué du temps mentionne Jean le Baptiste, Herod, Pilate et beaucoup d'aspects de vie juive, réitérée en détail, mais ne mentionne pas Jésus. Au troisième siècle, un chrétien a forgé Testimonium Flavianum au nom de Josephus. À part cela, Josephus mentionne vraiment une fois Jésus, mais ne donne aucun renseignement autre que lequel il est un frère de James. Jésus n'était un nom inhabituel, non plus. Justus, un autre historien juif qui a vécu dans Tiberias (près de Kapernaum, un endroit Jésus fréquenté selon le NT) n'a pas mentionné Jésus, ni n'importe lequel de ses miracles. C'est seulement dans l'évidence d'auteurs derniers, écrivant de plus premiers temps, que nous trouvons Jésus.

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Sam 4 Nov - 17:25

1.1. Aucun compte source primaire (à la première personne) de Jésus n'existe
Ce qui est plus surprenant que l'absence de premier-siècle références à Jésus, c'est que les évangiles eux-mêmes ne font pas allusion aux sources historiques de première main, l'autre


“ Les quatre Évangiles qui l'ont fait finalement dans le Nouveau Testament, par exemple, sont tous anonymes, rédigés à la troisième personne  au sujet  de Jésus et de ses compagnons. Aucun d'eux ne contient un récit de la première personne (" Un jour, quand Jésus et moi sommes entrés dans Capernaum... "), ou prétend être écrit par un témoin oculaire ou un compagnon d'un témoin oculaire. Pourquoi alors les appelons-nous Matthieu, Marc, Luc et Jean ? Puisque autrefois au deuxième siècle, quand les chrétiens proto-orthodoxes ont reconnu le besoin pour les autorités  apostoliques, ils ont attribué ces livres aux apôtres (Matthieu et jean) et les compagnons proches d'apôtres (Marc, le secrétaire de pierre ; et luc, le compagnon voyageant de Paul). La plupart des savants aujourd'hui ont abandonné ces identifications et reconnaissent que les livres ont été écrits par autrement inconnu, mais relativement bien instruits parlant grec (et écrivant)des chrétiens pendant la deuxième moitié du premier siècle. ”

-----------
Ehrman aimablement fait remarquer que les évangiles n'étaient pas des faux écrits par des inconnus - ils étaient anonymes, et c'était un cas d'une fausse attribution par les Chrétiens plus tard qu'a été la cause de l'erreur qui a duré plusieurs centaines d'années
Donc aucun des quatre Évangiles n'est écrit par les témoins oculaires et les écritures de Paul (qui inventent la presque moitié des livres totaux du Nouveau Testament, 13 de 27) sont aussi les écritures de quelqu'un qui avait simplement une vision de Jésus, mais qui ne l'a jamais rencontré. Cette situation très étrange indique que quelque chose est incorrect avec l'histoire chrétienne.



Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Sam 4 Nov - 17:51


Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Sam 4 Nov - 20:35

Quand Jésus était né ?
En quelle année est né Jésus ? Il y a une hypothèse culturelle que Jésus est né à 1AC parce qu'il a été en grande partie oublié que notre système de datation a été inventé des centaines d'années plus tard. L'Évangile de Luc dit que Jésus est né quand Quirinius était gouverneur, qui s'est passé pendant ou peu après 6AC. Mais l'Évangile de Matthieu est en contradiction avec cela et dit que Jésus est né alors qu'Hérode le Grand a régné sur la Judée, Hérode est mort en 5 ou 4 avant notre ère. Mais il y a de fortes indications que ni l'auteur savait vraiment lorsque Jésus est né, et, personne ne pouvait trouver la famille de Jésus afin de leur demander l'une ou l'autre. Les Paléochrétiens l'ont discuté fréquemment et les théologiens sont arrivés à une conclusion que puisque la Sainte Écriture est peu claire,  elle n'était pas approprié d'essayer de trouver une solution. Les historiens comme Breuilly, O'Brien & Palmer dire "Jésus est probablement né en 4 AC, PAS CE 1"En réalité, c'est l'une des choses que nous savons que nous ne savons pas
A quelle date Jésus est-il né ? Luc 2:8 déclare que les bergers étaient sortis en regardant leurs troupeaux la nuit. En raison de la température, pas de troupeaux ont été tenus à l'écart au cours de l'hiver. Mais il a été fait au printemps, donc premiers chrétiens ont célébré la naissance de Jésus au printemps8 La croyance moderne que Jésus est né le 25 est due à l'empereur Constantin combinant célébrations païennes du solstice d'hiver (surtout ceux de Mithra) avec le christianisme, afin d'essayer d'harmoniser les deux convictions systems,8 croyance bien que beaucoup de chrétiens ont condamné l'influence païenne (y compris bon nombre des plus éminents théologiens et pères de l'Église), il a été progressivement acceptée par la plupart des églises (bien que certains rejettent toujours aujourd'hui la 25éme).



Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Sam 4 Nov - 21:22


http://www.parismatch.com/Actu/International/Jesus-Christ-une-invention-des-Romains-533121

traduction google
L'histoire de Jésus-Christ a été «fabriquée pour pacifier les pauvres», affirme un érudit biblique controversé

Le christianisme était un exercice sophistiqué de propagande du gouvernement utilisé pour pacifier les sujets de l'Empire romain, affirme un érudit
Un érudit biblique américain controversé devrait faire sa première apparition à Londres la semaine prochaine pour présenter une découverte qu'il prétend prouver que l'histoire de Jésus-Christ a été inventée comme un système de contrôle de l'esprit pour asservir les pauvres.

Joseph Atwill, qui est l'auteur d'un livre intitulé «Le Messie de César: la conspiration romaine pour inventer Jésus» , affirme que le christianisme n'a pas commencé comme une religion, mais était en réalité un exercice sophistiqué de propagande gouvernementale pour pacifier les sujets de l'Empire romain .

Lors de la conférence 'Covert Messiah', qui se tiendra samedi au Pavillon Conway à Holborn, M. Atwill présentera sa théorie selon laquelle le Nouveau Testament a été écrit par les aristocrates romains du premier siècle et qu'ils ont entièrement fabriqué l'histoire de Jésus-Christ. .
En exposant ses idées sur un blog posté sur son site web, M. Atwill écrit: "Le christianisme peut être considéré comme une religion, mais il a été développé et utilisé comme un système de contrôle mental pour produire des esclaves croyant que Dieu a décrété leur esclavage."

M. Atwill dit que les actes d'insurrection des sectes juives, qui attendaient l'arrivée d'un prétendu «Messie guerrier» en Palestine, étaient un problème perpétuel pour l'Empire romain et que, après que l'Empire eut épuisé tous les moyens traditionnels de traiter avec problème qu'ils ont eu recours à la guerre psychologique.

"Ils ont supposé que la manière d'arrêter la propagation de l'activité missionnaire juive était de créer un système de croyance concurrent", a déclaré Atwill à PRWeb.com.

"C'est alors que l'histoire" pacifique "du Messie a été inventée.

Au lieu d'inspirer la guerre, ce Messie a encouragé le pacifisme de l'autre et a encouragé les Juifs à" donner à César "et à payer leurs impôts à Rome."

M. Atwill poursuit: «Bien que le christianisme puisse être réconfortant pour certains, il peut aussi être très dommageable et répressif, une forme insidieuse de contrôle mental qui a conduit à l'acceptation aveugle du servage, de la pauvreté et de la guerre à travers l'histoire.

À ce jour, en particulier aux États-Unis, il est utilisé pour créer un soutien à la guerre au Moyen-Orient. "

Ailleurs, M. Atwill écrit également: "En fait, il [Jésus] peut être le seul personnage de fiction dans la littérature dont toute l'histoire de la vie peut être attribuée à d'autres sources. Une fois que toutes ces sources sont découvertes, il ne reste plus rien. "
Atwill dit qu'il a fait sa découverte alors qu'il étudiait le Nouveau Testament à côté de la «Guerre des Juifs» de Josèphe - le seul récit historique persistant à la première personne de la Judée du premier siècle.

M. Atwill prétend qu'il a commencé à remarquer une série de parallèles entre les deux textes.

"Ce qui semble avoir échappé à de nombreux érudits, c'est que la séquence des événements et des lieux du ministère de Jésus est plus ou moins la même que la séquence des événements et des lieux de la campagne militaire de l'empereur Titus Flavius. .

"Ceci est la preuve évidente d'un modèle délibérément construit", poursuit-il.

"La biographie de Jésus est en fait construite, d'un bout à l'autre, sur des histoires antérieures, mais surtout sur la biographie d'un César romain."

Richard Dawkins, biologiste évolutionniste anglais et auteur, bien connu pour ses opinions anti-religieuses, a tweeté hier un lien vers le communiqué de presse annonçant l'événement à Londres.
Cependant, il a tweeté plus tard: "RT n'implique pas l'approbation, je ne suis pas qualifié pour juger la thèse d'Atwill, je pensais juste que ça valait le coup d'oeil."

La théorie de M. Atwill est simplement l'une des nombreuses théories de la conspiration biblique.

Ces théories comprennent généralement la suggestion que les sociétés secrètes, les écoles de mystères et d'autres religions utilisent l'histoire fictive du Christ pour unifier l'Empire romain sous une religion d'État
http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/story-of-jesus-christ-was-fabricated-to-pacify-the-poor-claims-controversial-biblical-scholar-8870879.html
--------------
lisez aussi:

http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/l-invention-de-jesus-26038

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Sam 4 Nov - 21:45

LIRE AUSSSI
Jésus était-il un canular des Romains pour faire chier les Juifs ?
https://www.vice.com/fr/article/dpmx5v/jesus-etait-un-canular-des-romains-pour-faire-chier-les-juifs

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Sam 4 Nov - 23:20

lisez

Le Jésus "authentique" hors du Nouveau Testament, avec Pierluigi Piovanelli.
Y aurait-il des paroles de Jésus conservées dans des textes autres que ceux du Nouveau Testament ?
la suite
https://www.franceculture.fr/emissions/chretiens-dorient/le-jesus-authentique-hors-du-nouveau-testament-avec-pierluigi-piovanelli
aussi
Jésus-Christ, un mythe?
http://www.jchr.be/religion/jesus.htm

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Dim 5 Nov - 12:19


le recensement Romain nazareth et bethlehem
The God Delusion
by Richard Dawkins






De nombreux auteurs ont déjà écrit sur le recensement romain, Bethléem et d'autres aspects de " l'Histoire de Noël" de la naissance de Jésus. Certains éléments proviennent complètement du folklore et ne sont même pas mentionnés dans la Bible,, d'autres morceaux importants sont seulement mentionnés par un auteur d'Évangile, mais pas par d'autres et elles comprennent toutes des erreurs historiques. Le professeur Richard Dawkins fournit undemeilleures quant à pourquoi les auteurs des Évangiles voudraient croire qu'il y avait une raison pour que Jésus soit né dans Bethlehem :

"Lorsque les évangiles ont été écrits, de nombreuses années après la mort de Jésus, personne ne savait où il était né. Mais une prophétie de l'Ancien Testament (Michée 5:2) a conduit les Juifs à s'attendre à ce que le Messie devait naître à Bethléem. À la lumière de cette prophétie, l'évangile de Jean remarques expressément que ses disciples ont été surpris qu'il n'était pas né à Bethléem : "d'autres disent, c'est le Christ. Mais certains ont dit, le Christ doit-il venir de Galilee ?L'Écriture ne dit, que le Christ ne viendra de la semence de David, et de la ville de Bethléem, où était David ?

Matthieu et Luc manipulent le problème différemment, en décidant que Jésus devait être né à Bethléem après tout. . Mais ils le reçoivent là par de voies différentes.. Matthieu a Marie et Joseph à Bethléem tout le temps en, déménagement à Nazareth seulement longtemps après la naissance de Jésus [...]. Luc, par contre, reconnaît que Marie et Joseph vivaient à Nazareth avant la naissance de Jésus. Alors, comment les obtenir à Bethléem au moment crucial, afin d'accomplir la prophétie ? Luc dit que, de l'époque où Quirinius (Quirinius était gouverneur de Syrie), César Auguste décréta un recensement à des fins fiscales, et tout le monde devait rentrer "dans sa propre ville". [...]

Sauf que c'est le non-sens historique, comme A.N. Wilson dans Jésus et Robin Lane Fox dans La Version non autorisée (parmi d'autres) a montré. David, s'il a existé, a vécu presque mille ans avant Mary et Joseph. Pourquoi bon Dieu les Romains auraient-ils exigé que Joseph aille à la ville où un ancêtre lointain avait vécu un millénaire plus tôt ? [...] de Plus, Luc visse en haut sa datation en mentionnant sans tact des événements que les historiens sont capables de contrôler de façon indépendante.  Il y avait effectivement un recensement sous gouverneur Quirinius - un recensement local, pas un décrété par Caesar Augustus pour l'Empire dans l'ensemble - mais c'est arrivé trop tard : dans ap J.-C. 6, longtemps après la mort de Herod
------
L'évidence historique est examinée plus loin par Prof. Victor Stenger, qui vient à la même conclusion que les historiens précédents :
"God, the Failed Hypothesis: How Science Shows That God Does Not Exist"
Prof. Victor J. Stenger (2007




History does not support Luke's Christmas story about a decree from Caesar Augustus that all the Roman world was required to go to their place of origin to be "taxed" (King James Version) or "enrolled" (Revised Standard Version). Surely such a vast undertaking would have been recorded. History does record a census affecting only Judea and not Galilee, but this took place in 6-7 CE, which conflicts with the fact that Jesus was supposedly born in the days of Herod, who died in 4 BCE
.
"L'histoire ne prend pas en charge l'histoire de Noël sur un édit de César Auguste, que tout le monde romain était tenu d'aller à leur lieu d'origine d'être "imposé" (King James Version) ou "inscrits" (Revised Standard Version). Certes, une telle entreprise aurait été enregistrée. L'histoire n'enregistrerqu’ un recensement concernant uniquement la Judée et la Galilée, mais c'est survenu à 6-7 ApC, ce qui en conflit avec le fait que Jésus a été censément né dans les jours d'Hérode, qui est mort en 4 avant notre ère
L'ANALYSE de A. N. Wilson de Nouveau Testament et d'autres documents historiques  l'amène à conclure que la naissance à Bethléem est plus de mythologie que la vérité en mettant en contraste Jésus 'réel' de Nazareth à la mythologie de lui comme enregistré dans le folklore et dans Bible:

The story of the baby being born in a stable at Bethlehem because there was no room for him at the inn is one of the most powerful myths ever given to the human race. A myth, however, is what it is. Even if we insist on taking every word of the Bible as literally true, we shall still not be able to find there the myth of Jesus being born in a stable. None of the Gospels state that he was born in a stable, and nearly all the details of the nativity scenes which have inspired great artists, and delighted generations of churchgoers on Christmas Eve, stem neither from history nor from Scripture, but from folk-lore. [...] Which is the more powerful figure of our imaginations - the 'real', historical Jesus of Nazareth, or the divine being, who in his great humility came down to be born as a poverty-stricken outcast?

“L'histoire du bébé étant né dans une écurie à Bethlehem parce qu'il n'y avait aucune pièce pour lui à l'auberge est un des mythes les plus puissants jamais donnés à la race humaine. Un mythe, cependant, est ce que c'est. Même si nous tenons à prendre chaque mot de la Bible comme littéralement vrai, nous ne serons capables toujours pas de trouver là le mythe de Jésus étant né dans une écurie. Aucun des Évangiles ne déclare qu'il est né dans une écurie et presque tous les détails des scènes de nativité qui ont inspiré de grands artistes et des générations ravies de pratiquants la Veille de Noël, ne proviennent ni de l'histoire, ni de la Sainte Écriture, mais du folklore. [...] Qui est la figure plus vigoureuse de nos imaginations - Jésus 'réel', historique de Nazareth ou l'être divin, qui dans sa grande humilité est descendu pour être né comme un exclu frappé de la pauvreté ? ”
"Jesus" by A. N. Wilson (1993)
Dans son histoire de nativité Luc nous dit aussi que Caesar, l'Empereur romain célèbre, a demandé un recensement et Joseph et Marie devaient revenir à leur ville d'origine, Bethlehem, jusqu'à ce que le recensement soit complet. L'Empire romain est bien documenté - surtout leurs lois de taxation et systèmes qui étaient basés sur la propriété et la richesse. À aucun moment les Romainss exigent que les gens reviennent à leur lieu de naissance pour un recensement. Luc s'est trompé clairement sur le recensement, les raisons pour Joseph et Marie étant dans Bethlehem et mal sur son opinion que la naissance de Jésus  étaitd'une vierge. Matthieu, le seul autre Évangile pour inclure le texte sur la naissance de Jésus, n'inclut aucun de ces aspects de la naissance de Jésus et déclare simplement qu'il est né dans Bethlehem pendant que Herod était le roi. Toutes les insertions de Luc des anges chantants, les granges, les mangeoires et la naissance vierge ne sont pas mentionnées dans la version de Matthieu de l'histoire.
En dépit des tentatives verbeuses et désespérées de recevoir Jésus de Nazareth dans Bethlehem, il peut être qu'ils n'ont pas lu Michée 5:2 correctement en premier lieu et tous leurs efforts ont été désorientés.
.. REFUTING MISSIONARIES
Hayyim ben Yehoshua


PART 1: THE MYTH OF THE HISTORICAL JESUS
http://www.jdstone.org/cr/files/part1themythofthehistoricaljesus.html
je quotes:
“ Depuis que les paléochrétiens ont cru que Jésus était le Messie, ils ont cru automatiquement qu'il est né dans Bethlehem. Mais pourquoi les chrétiens ont-ils cru qu'il a vécu dans Nazareth ? La réponse est tout à fait simple. Les premiers chrétiens parlants grecs ne savaient pas ce que le mot " Nazarene " a signifié. La première forme grecque de ce mot est " Nazoraios, " qui est tiré de " Natzoriya, " l'araméen équivalent de " Notzri hébraïque. " (Se souviennent que " ha-Yeishu -Notzri " est l'original hébreu pour " Jésus le Nazaréen. ") Les paléochrétiens ont supposé que " le Nazaréen " a voulu dire une personne de Nazareth et donc il a été supposé que Jésus ait vécu dans Nazareth. Même aujourd'hui, les chrétiens confondent gaiement les mots " Notzri " hébraïques (_Nazaréen _, _Chrétien _), " Natzrati " _Nazarethite _) et " nazir " (_nazarite _), qui ont tous une signification complètement différente.”

Comment peut-il être que même les paléochrétiens ne savaient pas où les parents de Jésus ont vécu ? Certains concluent que c'est parce que l'histoire entière est simplement le fait de réécrire de plus tôt, les mythes de Dieu-homme païen et que Jésus historique n'a jamais existé.


Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Dim 5 Nov - 17:52

Roi Herod : Le Meurtre de Chaque Bébé Masculin
History Revealed. January 2015



Roi Herod était-il vraiment si mauvais ?
Aucun ancien monarque n'était 'particulièrement bon' jamais, mais Herode de la Judée (a régné 37-4 AC) a peut-être une plus mauvaise réputation que toute autre. D'origine arabe,Herod devait son poste en Judée à l'appui des Romains, qui l'avaient aidé à lui à prendre le pouvoir. Résous de singer Rome, Herod a développé une série de projets de bâtiment ambitieux, y compros l'établissement de de Caesarea comme le port principal et la reconstruction du Deuxième Temple à Jérusalem. Son patrimoine non-Juif n'a pas très bien avec l'élite religieux de la Judée, , bien que certaines fractions minoritaires politiques l'aient vu comme un peu plus qu'une marionnette de Rome. les années ultérieures du règne de Herod ont été marquées par la maladie et la paranoïa, en le menant à assassiner une de ses femmes et deux de ses fils. Sa revendication principale à l'infamie, cependant, était le ‘ Massacre des Innocents ’ – l'infanticide était destiné à garantir la mort du ‘ nouveau-né prophétisé Roi des Juifs ’ – enregistré dans l'Évangile de Matthieu. est l'événement horrifique n'a été mentionné dans aucun des autres Évangiles, ni par aucune source juive contemporaine et les historiens modernes ont jeté le doute sur la question de savoir s il est vraiment survenue. Alors, en général, bien , bien qu'un despote et un tyran, Hérode n'était pas pire qu'aucune autre Gouverneur de la période.


Matthieu nous dit de la colère du roi Hérode aux trois sages et puis de l'assassinat de tous les enfants. Certes, l'abattage de de chaque enfant masculin (Matthieu 2:16-17) à Bethléem, Rama, et la région environnante aurait obtenu mentionné dans de nombreux endroits, , tels que les comptes détaillés de Josephus des temps ? En fait, il serait susceptible de causer la chute d'une telle immoralité, chef monstrueux qui a émis ces commandes ! La preuve historique, il est certain que cela n'ait pas eu lieu2. Alors d'où vient cette histoire ? Il y a des précédents historiques et théologiques pour elle. L'autre "grand" chef dans la Bible pour publier de tels ordres était Moses, Nombres 31:17-18, Josué 6:21-24, dans les deux cas, tuant toutes les femmes/jeunes/vieux dans une ville en deux occasions distinctes, sur les ordres de Dieu. Beaucoup d'autres mythes de la Rome antique avait un événement où tous les enfants mâles ont été tués - par exemple, le Romulus et Remus contient comme événement. Et ils étaient aussi nés d'une vierge


Surely there would have been a record of Herod's slaughter of innocent children - had that really happened. The Jewish scholars Philo (c.50) and Josephus (c. 93) described Herod as murderous and killing some family members to keep them from challenging his throne. Yet neither mentions the slaughter of the innocents.”
"God, the Failed Hypothesis: How Science Shows That God Does Not Exist" by Prof. Victor J. Stenger (2007)3
Certes, il aurait été un record de l'abattage d'Hérode d'enfants innocents - qui avait vraiment passé. Les érudits juifs Philon (c.50) et Josephus (c. 93) ont décrit Herod comme meurtrier et tuant certains membres de famille pour les empêcher de défier son trône. Mais Pourtant aucun mentions d'abattage des innocents.”


Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Pas de Nazareth – Pas de Jésus,JESUS UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Sam 11 Nov - 21:36

Les Evangiles nous disent que la ville natale de Jésus était ‘la Ville de Nazareth’ ('Grec : polis Natzorée')
Cependant, quand on essaie de trouver une confirmation historique de l’existence de la ville natale de ce ‘dieu’ – quelle surprise! – absolument aucune autre source ne confirme que cet endroit existait au 1er Siècle.
la suite
http://www.jesusneverexisted.com/nazareth-french.html

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

origines du christianisme et la recherche du J.c Historique

Message par Ismael-Y le Sam 11 Nov - 21:45

par D.M. Murdock/Acharya S
Révision (2012)

Quand nous disons que le Verbe, le premier né de Dieu, Jésus-Christ notre maître, a été engendré sans opération, charnelle, qu'il a été crucifié, qu'il est mort et qu'après être ressuscité, il est monté au ciel, nous n'admettons rien de plus étrange que l'histoire de ces êtres que vous appelez fils de Zeus."
LA SUITE
http://www.truthbeknown.com/francais.htm

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Pape Benoît XVI : Jésus est un personnage fictif

Message par Ismael-Y le Dim 12 Nov - 14:12

Erologie, la religion de l'amour
Par Thierry Cumps

page 60



Dernière édition par Ismael-Y le Dim 12 Nov - 14:18, édité 1 fois

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Dim 12 Nov - 14:18

Le pape Léon X déclara un jour :

"JESUS EST UNE GROSSE FABLE"."On sait de temps immémorial combien cette fable a été profitable à nous et à nos proches". Le pape Paul III déclara :

"JESUS N'A JAMAIS EXISTE

C'EST UN PERSONNAGE INVENTE"
Et Si C’etait Vrai: Ce que je fais, vous pourrez le faire
Par Claude Chava



Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Ismael-Y le Dim 12 Nov - 17:32

si Jésus avait existé, il doit être lapidé et non crucifié
L'invention du christianisme officiel :

Pour Michel Onfray, l'invention du christianisme ressort de trois personnages essentiels : Jésus le personnage conceptuel283(*), Paul l'hystérique et Constantin le cynique.284(
la suite
https://www.memoireonline.com/03/10/3221/m_Contre-histoire-de-la-philosophie--le-laboratoire-de-la-philosophie-vivante-chez-Michel-Onfray16.html

Ismael-Y
Admin

Messages : 1599
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus n’a jamais existé:UN MYTHE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum