les Gnostiques Contre la Foi des Sots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les Gnostiques Contre la Foi des Sots

Message par Ismael-Y le Mar 25 Nov - 23:41



The Jesus Mysteries Was the “Original Jesus" a Pagan God?
TIMOTHY FREKE & PETER GANDY

Page 86-87
LA RÉSURRECTION SPIRITUELLE
Selon les sages Païens, nous sommes chacun composés d'eidolon (soi inférieur)mortel et de l'immortel Daemon(plus haut soi). Si nous sommes vivants à notre identité personnelle comme l'eidolon, nous sommes morts à notre éternel identité comme l’initation de Daemon 56 dans les Mystères était une façon de rapporter l'âme à la vie.
En subissant la mort mystique de l'eidolon l'initié pourrait survenir né de nouveau comme le Daemon 57 Les Gnostiques ont enseigné la même doctrine de Mystère. L'enseignant anonyme de sages Gnostiques Rheginos explique que l'existence humaine ordinaire est la mort spirituelle et, donc, nous tous avons besoin à être 'ressuscités des '.58 morts de Même qu'initiés Païens qui ont témoigné du grand Mystère de spectacle historique /cérémonie à Eleusis a métaphoriquement souffert avec Dionysus et était sur le plan spirituel né à nouveau, également initiés dans les Mystères Gnostiques métaphoriquement partagés dans la souffrance et le triomphe de leur godman Jésus. L'enseignant de Rheginos explique :
'Nous avons souffert avec lui et nous sommes ressuscités avec lui et nous sommes allés au ciel avec lui. '59
Les initiés qui ont partagé dans la passion de Jésus comme une allégorie pour leur propre mort mystique et résurrection pourrait dire avec Jésus dans l'Évangile de Jean :
'C'est pour cela que mon Père m'aime, parce que j'ai posé ma vie pour le récupérer de nouveau. '60
Les Chrétiens Littérralistes ont appuyé entièrement leur foi sur le miracle présumé que le Jésus historique avait physiquement réssucité des morts et que c'était une sorte de preuve que ceux-là qui ont cru ce Jésus était le Fils de Dieu serait aussi ressuscité physiquement le 'Jour de Jugement'. Les Gnostiques, au contraire, ont appelé la prise de la résurrection littéralement la 'foi des sots! 61 la résurrection, ils ont insisté, n'était aucun un événement historique qui est arrivé une fois seulement à quelqu'un d'autre, ni une promesse que les corps ressusciteraient d'entre les morts après une Apocalypse future. Les Gnostiques ont compris la résurrection comme une expérience mystique qui pourrait arriver à n'importe lequel d'entre nous juste là et maintenant par la reconnaissance de notre vraie identité comme le Daemon 62Pour les Littérralistes n'importe quelle expérience personnelle de la résurrection était un espoir était physiquement un espoir distant de L’immortalité après la deuxième Venue. L'Évangile Gnostique de Philipe, pourtant, se moque de tels chrétiens, le fait d'expliquer, 'Ceux-là qui disent qu'ils mourront d'abord et ressusciteront ensuite sont dans l’erreur' puisque nous devront 'recevoir la résurrection tandis que nous sommes vivants '.63Pour Les Gnostiques la résurrection était simplement 'la révélation de ce que vraiment a existe'.64 Pour les initiés avec les 'yeux pour voir', donc, cette résurrection mystique était 'déjà survenue ’.65 Cela ne pouvait pas peut-être être un événement futur, parce que c'était une conscience de ce qui était réel dans le présent moment. . L'identité vraie d'un initié n'est pas devenue le Démon à travers le processus d'initiation.
C'était toujours le Daemon. La résurrection était vraiment seulement un changement dans la conscience. l'enseignant de Rheginos proclame :
'Déjà vous avez la résurrection. Considérez-vous comme déjà monté 66 êtes vous- le réel vous -une pure corruption ? Pourquoi vous n examinez pas votre propre soi et voyez que vous êtes levés-réssucités- ? '67
Le Traité de la Résurrection enseigne :
'Tout est prédisposé pour changer. Le monde est une illusion! La résurrection est le la révélation de ce qui est et la transformation de choses et d'une transition en nouveauté. Fuyez des divisions et les liens et déjà vous avez le résurrection. '68

Ismael-Y
Admin

Messages : 1598
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: les Gnostiques Contre la Foi des Sots

Message par Ismael-Y le Mar 25 Nov - 23:42

Source

Ismael-Y
Admin

Messages : 1598
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: les Gnostiques Contre la Foi des Sots

Message par Ismael-Y le Mar 25 Nov - 23:45

NB- Jamais je ne vous donne ni vous donnerais des sources ou pages webs crées par des amateurs !! mais je vous quotes ce que les spécialistes et théolgiens disent
 le sus dit a été aussi confirmé par Elaine Pagels, née le 13 février 1943, docteur de Harvard, a le titre de Harrington Spear Paine Professor of Religion au sein du département religion  de l'Université Princeton. C'est une spécialiste de la chrétienté primitive et elle a publié des ouvrages sur la gnose chrétienne dont Les Évangiles secrets consacré aux manuscrits découverts à Nag Hammadi.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Elaine_Pagels
 

dans son livre "The Gnostic Gospels" page 41-42:
"JÉSUS  CHRIST EST MONTÉ  de la tombe." Avec cette déclaration,  L'église chrétienne a commencé. Cela peut être l'élément fondamental de la Foi chrétienne; certainement c'est le plus radical. D'autres religions célébrent des cycles de naissance et de mort : Le Christianisme insiste que c est l’un de un moment historique unique,le cycle s’inverse et un homme mort est venu à la vie! Pour les disciples de Jésus c'était le moment décicif dans l’histoire du  monde, le signe de son retour final. Les chrétiens Orthodoxes depuis lors ont confessé  dans les principes que Jésus de Nazareth, "crucifié, mort,et enterré," a été levé "le troisième jour. "1 Beaucoup le récitent aujourd'hui les principes sans penser à ce qu'ils disent, beaucoup moins  le croient vraiment. Récemment certains ministres, théologiens et  érudits ont défié la vue littérale de résurrection. Estimer pour cette doctrine, ils montrent son appel psychologique à nos peurs les plus profondes et nos espoirs; pour l'expliquer, ils offrent  des interprétations symbolique. Mais une grande partie de la première tradition insiste littéralement  qu’un homme -  Jésus est revenu à la vie. Ce qui fait  que ce rapport chrétien si extraordinaires n est  pas la revendication que ses amis avaient "vu" Jésus après ses histoires de fantôme(esprit) –la mort, hallucinations et visions étaient encore plus ordinaires alors que maintenant — mais qu'ils ont vu un être humain réel. Au début, selon Luc les disciples eux-mêmes, dans leur surprise et terreur à l'apparence de Jésus parmi eux, ont immédiatement supposé qu'ils voyaient son fantôme Mais Jésus les a défiés : "touchez-moi et voyez, pour un esprit n'a pas de chair et d'os, comme vous voyez que j'ai. "2 puisqu'ils  sont restés incrédules, il a demandé quelque chose pour manger; comme ils  regardént dans la stupeur, il a mangé un morceau de poisson grillé. Le point est clair : aucun spectre ne pourrait le faire.
S'ils avaient dit que l'esprit de Jésus a vécu sur, en survivant  dans un corps délabré leur contemporains pourraient avoir cru que leurs histoires ont eu du sens.Cinq cents ans d'avant, les disciples de Socrates avaient réclamé que l'âme de leur enseignant était immortelle. Mais que les Chrétiens ont dit était différent et, dans les termes ordinaires, entièrement peu plausibles. L'irrévocabilité de la mort, qui était toujours une partie de l'expérience humaine, était
être transformé. pierre met en contraste le Roi David, qui est mort et était enterré et dont le tombeau était bien connu, avec Jésus, qui, bien que tué, est monté(ressuscité) de la tombe, "parce que ce n'était pas possible pour lui d'être
tenu par cela" - c'est-à-dire par la mort 3 Luc dit que ce pierre a exclu l'interprétation métaphorique de l'événement il a dit qu'il a été témoin : "[nous] avons mangé et avons bu avec lui après qu'il a ressuscité d'entre les morts. "4
Tertullian, un auteur brillamment doué (190 Aprés.D. C), en parlant pour la majorité, définit la position orthodoxe : comme Christ est monté physiquement de la tombe, donc chaque croyant devrait s'attendre à la résurrection de le chair. Il ne laisse aucune pièce pour le doute. Il n'est pas, il dit, en parlant de l'immortalité de l'âme : "le salut de l'âme je crois besoin d’aucune discussion : pour presque tous les hérétiques, de n'importe quelle façon ils l'acceptent, et au moins ne le nient pas "5qui est levé( ressuscité) est ce "cette chair, imprégnée de sang, accumulé avec les os, entrelacés avec les nerfs, entrelacés avec les veines, (une chair) que... est né et... meurt, sans doute humain. "6Tertullian s'attend à l'idée de la souffrance de Christ, la mort et la résurrection pour choquer ses lecteurs; il exige que "on doive y croire,parce que c'est absurde! "7
a suivre

Ismael-Y
Admin

Messages : 1598
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: les Gnostiques Contre la Foi des Sots

Message par Ismael-Y le Mar 25 Nov - 23:47

Pourtant certains Chrétiens — ceux appelés les hérétiques. Sans nier la résurrection, ils rejettent l'interprétation littérale; certains le trouvent  " extrêmement révoltant, répugnant, et impossible." Les chrétiens gnostiques interprètent la résurrection des façons différentes. Certains disent que  la personne qui épreuve la résurrection ne  rencontre pas Jésus levé physiquement retournant à la vie; plutôt il rencontre Christ sur un niveau spirituel . Cela peut se produire dans les rêves, dans la transe extasiée, dans les visions, ou dans moments d'illumination spirituelle. Mais l'orthodoxe condamne tous de telles interprétations; Tertullian déclare que quelqu'un qui nie le la résurrection de la chair est un hérétique, pas un chrétien.
Pourquoi la tradition orthodoxe a-t-elle adopté la vue littérale de résurrection ? La question devient même plus énigmatique quand nous regardons que le Le Nouveau Testament en dit. Quelques comptes, comme l'histoire nous avons noté de Luc, répètent comment Jésus apparaît à ses disciples dans la forme qu ils  connaissent de sa vie terrestre; il mange avec eux et les invite àle toucher,preuve qu'il est "pas un fantôme ." Jean dit histoire semblable Thomas déclare qu'il ne croira pas que Jésus avait vraiment monté de la tombe à moins qu'il ne puisse personnellement le voir et le toucher. Quand Jésus apparaît, il dit à Thomas, "Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois." "8 Mais d'autres histoires, directement juxtaposées avec ceux-ci, suggèrent de différentes vues de la résurrection. Luc et Marc tous les deux s'entendent a ce que ce Jésus a apparu "dans une autre forme" 9(Marc 16:12; Luc 24:13-32. ) — pas son  ancienne forme terrestre — à deux disciples comme ils ont marché sur la route à Emmaus. Luc dit que les disciples, profondément troublés de la mort de Jésus, parlent avec l'étranger, apparemment depuis plusieurs heures. Ils l’invite invité au dîner; quand il s'est assis avec eux pour bénir le pain, subitement ils l'ont reconnu comme Jésus (loll) . À ce moment "il a disparu de leur vue. "10 Jean, aussi, place directement avant l'histoire "de doute de Thomas" une autre d'une sorte radicalement différente : Mariem[5]Magdalene, portant le deuil pour Jésus près de sa tombe, voit un homme qu'elle prend être le jardinier. Quand il parle son nom, subitement elle reconnaît la présence de Jésus — mais il lui ordonne de ne pas le toucher Ainsi si certaines des histoires de Nouveau Testament exigent une vue littérale de la résurrection, d'autres se prêtent à de différentes interprétations.On pourrait suggérer que de certains gens, au cours des moments de grande Tension et stress émotionnelle, ont subitement estimé qu'ils ont connu la présence de Jésus.L'expérience de Paul peut être lue de cette voie. Comme il a voyagé sur La route de damass il avait l'intention d’arrêter les chrétiens, "subitement une lumière du ciel a brillé sur lui. Et il est tombé à la terre," en entendant la voix de Jésus qui le réprimande pour la persécution projetée.12 une  version de cette histoire dit, "les hommes qui voyageaient avec lui  ont restés debout muet, en entendant la voix, mais n'en voyant personne"; 13 un autre dit l'opposé (comme Luc le dit, que, Paul a dit que "ceux qui étaient avec moi ont vu la lumière, mais n'ont pas entendu la voix de celui qui était  entrain de lui parler") .14 Paul lui-même, évidemment, a défendu plus tard l'enseignement sur la résurrection comme fondamental foi chrétienne. Mais bien que sa discussion soit souvent lue comme un argument pour la résurrection physique, il conclut avec les mots "Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu (loll)  (loll) , et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité. ni  le périssable [c'est-à-dire le corps mortel] hérite l'impérissable. "15 Paul décrit la résurrection comme "un mystère," 16( 1Corinthians 15:51-53) la transformation de physique à une existence spirituelle.Si les histoires de Nouveau de Testament pourraient soutenir une gamme des interprétations, pourquoi en fait les chrétiens orthodoxes au deuxième siècle exigent une vue littérale de la résurrection et rejetent tous les autres comme hérétique ? Je suggère que nous ne pouvons pas répondre à cette question adéquatement aussi longtemps que nous considérons la doctrine seulement du point de vue de son contenu religieux Mais quand nous examinons son effet pratique sur le mouvement chrétien t, nous pouvons voir, paradoxalement, que la doctrine de la résurrection physique sert aussi une fonction politique essentielle : il légalise l'autorité de certains hommes qui prétendent faire de l'exercice exclusif la direction sur les églises comme les successeurs de l'apôtre Pierre. À partir du deuxième siècle, la doctrine a servi pour valider la succession apostolique d'évêques, la base de l’autorité papale à ce jour. Les Chrétiens Gnostiques qui font l'interprète de la résurrection par autres maniéres ont une revendication moindre à l'autorité : quand ils réclament la priorité sur l'orthodoxie, ils sont dénoncés comme hérétiques.
Une telle autorité politique et religieuse s'est développée dans le plus emarquable voie . Comme nous avons noté, les formes diverses de Christianisme prospéré dans les premières années du mouvement chrétienDes centaines des enseignants rivaux tous ont prétendu enseigner la "vraie doctrine de Christ" et ont dénoncé l'un l'autre comme impostures[/size]. Les chrétiens dans les églises se sont dispersés de l asie en Grèce, Jérusalem et Rome fractionnés en discordes, les querelles sur la direction d'église. Tous ont prétendu représenter "le tradition authentique. "Comment les Chrétiens pourraient-ils résoudre de telles revendications contraires ? Jésus lui-même était la seule autorité qu'ils tous ont reconnue. Même pendant sa vie,parmi le petit groupe voyageant par la Palestine avec lui, personne défié — et personne ne s'est accordé — l'autorité de Jésus lui-même.Indépendant et autoritaire un chef comme il était, Jésus a censuré tel traits parmi ses partisans. Mark raconte que quand Jacques et Jean venus en privé à lui pour demander des emplacements privilégiés dans son administration , il s'est prononcé brusquement contre leur ambition :
    "Vous savez que ceux qu'on regarde comme les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les dominent.   Il n'en est pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur;  et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit l'esclave de tous".  17(Marc 10:42-44)Après l'exécution de Jésus ses disciples se sont dispersés, secoués avec le chagrin et terrifiés pour leurs propres vies. La plupart avaient supposé que leurs ennemis avaient raison — le mouvement était mort avec leur maître. Subitement, les nouvelles étonnantes ont électrifié le groupe. Luc dit qu'ils ont entendu cela "Le Seigneur est réellement ressuscité, et il est apparu à Simon.[Pierre]! "18 Qu'avait-il dit à Pierre ? Le compte de Luc suggéré aux Chrétiens dans les générations dernières qu'il a appelé Pierre comme son successeur, en lui déléguant la direction. Math le dit pendant sa vie Jésus avait déjà décidé a ce que Pierre "la roche",fonda sa future institution 19 Seulement Jean prétend répéter que Christ en ascension  a dit : il a dit à Pierre qu'il devait prendre l'endroit de Jésus comme"berger" pour le troupeau 20(Jean 21:15-19

Ismael-Y
Admin

Messages : 1598
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://religionislam.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: les Gnostiques Contre la Foi des Sots

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum